Débat de la primaire : Bennahmias s'insurge contre le traitement des "petits candidats"

Débat de la primaire : Bennahmias s'insurge contre le traitement des

Jean-Luc Bennahmias, le 12 janvier, sur le plateau du débat de la primaire de gauche

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 janvier 2017 à 22h33

Il était moins connu sur la ligne de départ, et il compte bien faire changer la donne. Pour le premier débat de la primaire de la gauche, Jean-Luc Benhammias s'est illustré en déplorant une différence de traitement entre "petits" et "grands" candidats, à la fois tout au long de la campagne et ainsi que pendant ce premier "grand oral", à 10 jours du premier tour du scrutin.

Le coup de gueule du représentant du "Front Démocrate" est intervenu dès les premières minutes, alors que Manuel Valls venait s'achever une prise de parole. "Il va falloir un tout petit peu remettre les pendules à l'heure" a lancé à ce moment Jean-Luc Bennahmias.

Raison de son intervention : la répartition du temps de parole, ainsi que le "retard accumulé par les trois petits candidats". Étaient visés sans être expressément nommés François de Rugy, président du Parti écologiste, et Sylvia Pinel, du Parti Radical de Gauche, à qui il a au passage présenté ses excuses pour le terme employé.


"Il n'y a pas des candidats qui ont la parole sur les grands sujets et des petits candidats sur les petits", a t-il ajouté, dénonçant le monopole des "grands candidats" sur les principales questions, comme "l'emploi ou le pouvoir d'achat".

 
65 commentaires - Débat de la primaire : Bennahmias s'insurge contre le traitement des "petits candidats"
  • des idées vous en avez pas ;vous étes députés européens avec Peillon incapable de mettre la main sur les filières clandestines qui amènent des pauvres gens et qui les dépouillent au passage ,vous etes planqués dans vos bureaux en attendant un poste qui vous rapporterait un;train de vie de LOUIS XIV
    en 3 mois je pense que le problème serait résolu,il faut mettre la main sur les passeurs qui profitent du désarroi des immigrés et voir avec les pays qui nous les envoient;ils veulent se débarrasser de leurs pauvres
    les voleurs de KIM KARDACHIAN ont a retrouvé et c'était plus compliqué
    en EUROPE vous n'avez rien fait ;allez en retraite plus de 60 ans
    vous étes des fontionnaires chef d"état ,c'est un homme d'affaire comme TRUMP
    pas des nians nians
    ,il nous faut un président dynamique juste,cultivé et qu'il est capable de régler les problèmes;ce n'est pas un casting de MISS FRANCE

  • Désolé pour la droite." C'était un tour de chauffe " Attendons dimanche.
    Mais pour l'instant les interventions ont été courtoises.

    Cela fait cinq ans que nous attendons. nous pouvons bien attendre 15 jours de plus pour constater le piteux état dans lequel se meure le ps.

    parlonvrai. Une surprise n'est pas impossible, nous l'avons vu à droite ! Qui de vous à moi ne nous inspire pas plus.

  • ils peuvent faire des "primaires" autant qu ils veulent ils disparaitrons tous en 2017 comme le titanic en 1912!

  • le moins connu ? . pas étonnant

  • Que vient faire dans ce débat ce bafouilleur qui change de parti tous les ans ? Devenir Président de la République ? Non!
    seulement gagner des gros sous pour son parti dont il est ....président !!!
    Et tout ce petit monde parle d'honnêteté.....amusant non ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]