Débat de la primaire à droite - Juppé sur Bayrou : "Je ne lui ai rien promis, il ne m'a rien demandé"

Débat de la primaire à droite - Juppé sur Bayrou :

Alain Juppé, sur le plateau du débat de la primaire à droite, le 3 novembre 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 03 novembre 2016 à 22h48

La polémique de la semaine sur le soutien de François Bayrou à Alain Juppé s'est retrouvée dans le débat de la primaire de la droite et du centre, ce jeudi 3 novembre. Nicolas Sarkozy a écarté d'emblée tout scénario où il contesterait la victoire d'Alain Juppé : "Ca n'a aucun sens!" a t-il lancé, avant de préciser sa pensée.

S'il affirme ne pas avoir "de problème personnel" avec le président du MoDem, l'ancien chef de l'État estime toutefois que le soutien de François Bayrou à Alain Juppé et sa place après l'élection est un "sujet majeur". C'est un problème politique". "Je suis pour une alliance avec le centre" a t-il déclaré, mais "un centre qui est avec nous matin midi et soir!".


Alain Juppé, lui, a déploré une "querelle tout à fait subalterne". Le maire de Bordeaux a rappelé avoir "désapprouvé complètement la position de François Bayrou" en 2012. "Je ne lui ai rien promis, et il ne m'a rien demandé!" a t-il lancé pour résumer sa position. Quant aux attaques de certains soutiens sarkozystes envers Bayrou : "Cette attitude est suicidaire!" a t-il dénoncé.

"C'est un sujet majeur!" a relancé Nicolas Sarkozy. "Ce serait plus crédible si tu n'avais pas fait l'ouverture en 2007" lui a rétorqué Bruno Le Maire.

 
250 commentaires - Débat de la primaire à droite - Juppé sur Bayrou : "Je ne lui ai rien promis, il ne m'a rien demandé"
  • Je pense que le sujet n'est plus gauche-droite, c'est un candidat avec une politique nouvelle pour remettre la machine en marche pour la France.
    Il ne s'agit plus de sa gloire personnelle pour marquer l'histoire.
    Je souhaite du courage à ce nouveau président, après plus de 30 ans de dérives.
    Le temps de mettre en place sa politique, il faudra du temps pour sentir un frémissement dans la relance.

  • Juppé me parait faux et tellement sûr et fier de lui que j'irai voter à la primaire mais surtout pas pour lui. Vu sa réponse et son comportement, je suis certain qu'il y a un accord avec Bayrou. Cet homme est capable de tout pour être élu. Les autres aussi mais je crois que c'est le pire!

  • quel gros menteur se Juppe tout le monde ses que Bayrou court a pres les postes de ministre

  • Comme si nous allions croire tous ces menteurs en quête de d'argent, pouvoirs et privilèges !!
    Nous avons vu depuis ces 40 ans comment ils combinent leurs alliances et ainsi diminuent notre pouvoir d'achat et notre bonheur !!!!

  • L'orsqu'il a prononcé cette phrase jupé avait le visage " fermé " " ingrat " ce n'est pas de bonne augure cette posture.....Ca sentait , plein nez , des accords entre les deux...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]