Darmanin: "Pas d'augmentation d'impôts pour les plus faibles"

Darmanin:

Gérald Darmanin (g), nouveau ministre de l'Action et des Comptes publics, lors de la passation des pouvoirs avec Christian Eckert (d), le 17 mai 2017 au ministère de l'Economie et des Finances à Paris

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 18 mai 2017 à 09h30

Gouvernement: ex-porte parole de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a assuré jeudi qu'il "n'y aura pas d'augmentation d'impôts pour les plus faibles" mais a refusé de s'engager sur d'éventuelles baisses. 

Il a également précisé que le prélèvement à la source "ne se fera pas" s'il se révèle être une "source de complexité pour les entreprises".

"La situation est compliquée", a indiqué M. Darmanin sur Cnews. "On a beaucoup de dépenses publiques et il y a un gros déficit. On doit rassurer nos partenaires européens, et protéger les plus faibles en relançant notre économie", a-t-il avancé. "Ce ne doit pas être la purge mais on va essayer d'être non démagogue sur la baisse des impôts", a-t-il poursuivi.

Sur la CSG, un prélèvement qu'Emmanuel Macron a prévu d'augmenter, M. Darmanin a estimé qu'il s'agissait d'un "bon impôt" car "il est proportionnel".

"Dans le projet du président de la République, il permet un meilleur pouvoir d'achat pour les salariés car il permet de supprimer un certain nombre de cotisations", a-t-il déclaré. Par ailleurs, "les retraités seront protégés", a-t-il ajouté.

Celui qui "espère" pouvoir dans le gouvernement "incarner le gaullisme social" soucieux "du respect des grands comptes publics et en même temps de la protection des plus faibles", s'est aussi dit "très heureux de mettre en place la suppression de la taxe d'habitation".

Le prélèvement des impôts à la source est de son côté un sujet sur lequel Emmanuel Macron "a souhaité une pause" pour qu'on puisse "étudier le process" et "écouter les organisations syndicales, le patronat, les entreprises, les particuliers, pour ne pas alourdir" les procédures.

"Si c'est une source de complexité pour les entreprises, nous ne le ferons pas, c'est ce qu'a dit le président de la République", a indiqué M. Darmanin.

 
790 commentaires - Darmanin: "Pas d'augmentation d'impôts pour les plus faibles"
  • Personnellement je pense au contraire que la TVA est plus juste car elle est proportionnelle à ce qu'on achète
    TVA sur une petite voiture moins est différente d'une TVA d' un gros 4x4 et c'est valable pour tous les produits de consommation et autres

  • tient donc voilà qu'il serait interdit de dire qu'il s'agit la d'une bonne mesure pour les plus faibles , mais il y aussi une promesse du Président pour que les familles déclarant un revenu de moins de 40000 euros soit exonérée de la taxe d'habitation , il ne faudrait pas qu'elle passe aux oubliettes pour ressurgir da 4 ans !!

  • Attention à ne pas imposer encore la classe moyenne qui est celle qui travaille et se lève tous les matins et qui fait avancer la France !

  • "pas d'augmentation d'impôts pour les plus faibles"....
    Comme d'habitude on préserve les assistés professionnels et on pressera comme des citrons ceux qui sont les forces vives de la nation! J'avais pressenti cela avec ces Charlots et cela semble bien se confirmer. Pourtant les Français seront probablement assez bêtes et voteront massivement pour ces illuminés. Qu'ils continuent ainsi et dans cinq ans le Front national au pouvoir, deviendra peut-être une réalité...

  • sansdentmaishonnete  (privé) -

    pour une question d'égalité : que les politiques paient des impôts sur TOUS leurs salaires et avantages ! on peut remarquer que tous sont d'accord entre eux , dès qu'ils rentrent dans un gouvernement ! Et jamais , ils ne se remettent en question ..ils sont toujours à calculer de nouveaux impots pour le peuple , mais JAMAIS , ils ne s'occupent de leurs gros salaires , mais insuffisants pour leur train de vie luxueux , car ils s'octroient encore sur notre dos , d'énormes avantages mensuels: et .... non imposables !
    quand va-t'on se décider à leur demander des compte , quand va t'on leur faire comprendre que la solidarité n'est pas seulement pour le peuple, et qu'il doivent AUSSI y participer ! Pourquoi les élus de ce pays seraient-ils exonérés ainsi , alors que nous , on supporte tout ! et ils parlent de " moralisation: ils n'ont même pas un échantillon sur eux ( dixit le regretté Coluche )

    tout est dit avec lucidité , rien a ajouter, aussi j'attends les législatives.*
    Pour moi cette campagne a été enrichissante, sur tout les points, j'espère qu'il en est de même pour les autres, j'en doute

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]