"Culottegate" : Michel Sapin passe aux aveux

"Culottegate" : Michel Sapin passe aux aveux
A lire aussi

iTELE, publié le mercredi 11 mai 2016 à 22h19

En pleine affaire Denis Baupin, un ministre soupçonné lui aussi de gestes déplacés se défend. Michel Sapin, ministre des Finances et ami du président.

Il avait été mis en cause dans un livre publié le mois dernier (L'Elysée off, éditions Fayard) pour un comportement inapproprié vis-à-vis d'une femme il y a un an. Dans cet ouvrage, il avait été plus précisément accusé d'avoir fait claquer la culotte d'une journaliste lors du forum économique de Davos en 2015. Michel Sapin qui jusqu'à présent avait nié, fait volte-face. Il aura fallu plus de trois semaines pour qu'il s'explique. Au départ, il dément catégoriquement et menace même de porter plainte pour diffamation. Mais mardi soir, revirement complet de situation avec un communiqué : "J'ai fait à une journaliste une remarque sur sa tenue vestimentaire en posant ma main sur son dos. Il n'y avait dans mon attitude aucune volonté agressive ou sexiste, mais le seul fait d'avoir choqué la personne en question démontre que ces paroles et ce geste étaient inappropriés, et j'en ai été et en suis encore désolé".



L'affaire Baupin aura sans aucun doute convaincu le patron de Bercy de sortir de son silence. Michel Sapin veut à tout prix éviter que son nom soit mis dans le même sac que le vice-président démissionnaire de l'Assemblée nationale.

 
137 commentaires - "Culottegate" : Michel Sapin passe aux aveux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]