Corse : rassemblement pour la démolition des villas de Pierre Ferracci

Corse : rassemblement pour la démolition des villas de Pierre Ferracci

Des manifestants, rassemblées devant deux villas construites sur un site protégé par Pierre Ferracci, PDG du groupe Alpha, protestent contre la décision du tribunal de Bastia d'épargner les constructions et demandent leur...

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 13 août 2017 à 18h07

Environ 150 personnes se sont rassemblées dimanche devant deux villas sur le site protégé de la plage de la Rondinara, près de Bonifacio (Corse-du-Sud), ont constaté des journalistes de l'AFP. Les villas y ont été construites par Pierre Ferracci, PDG du groupe Alpha, condamné à un million d'euros pour travaux hors permis de construire.

A lire : Corse : les villas Ferracci, un forcing payant

«Le préfet, le procureur, le tribunal, l'opinion ont déclaré illégales ces constructions, pourtant elles sont encore là [...], comme une injure à tous les Corses», a déclaré Maxime Susini, membre de l'association de défense de l'environnement U Levante. «Ces constructions doivent disparaître afin que le site soit remis dans son état originel. Pour cela, nous demandons que Monsieur…

Lire la suite sur Libération

 
16 commentaires - Corse : rassemblement pour la démolition des villas de Pierre Ferracci
  • Démolition ! Démolition !

  • avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Essayez vous même de faire ce type d'opération et vous allez voir comment les services de l'état vont vous envoyer les bulldozers démolir ce que vous aurez construit et en plus à vos frais, par contre une certaine catégorie de personnes sont intouchables, je dirais même protégé, une honte!!!!!! deux poids deux mesures, lamentable!!!!!!!

  • les corses doivent se rassembler et exiger la démolition des villas

    qui soutient le propriétaire alors que le préfet , le procureur déclarent illégales ces constructions ....

  • ou est la justice pour tous !

    c'est le moment d'appliquer la loi....sur la moralisation !

  • Dans ce type de construction illégale, la loi prévoie leur destruction, Ferraci n'a été condamné qu'à une amende (que sa fortune lui permettra d'assumer sereinement).
    Pourquoi tant de mansuétude de la part de la "justice" ?
    Disons que Ferraci est un proche de Macron, ça peut toujours aider.......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]