Congrès: "les députés sont transformés en spectateurs", déplore Faure

Congrès:

Le chef de file des députés PS Olivier Faure à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 30 juin 2017 à 09h50

Le chef de file des députés PS Olivier Faure a dénoncé vendredi "l'affaiblissement du pouvoir législatif" à l'oeuvre, avec des députés "spectateurs" devant Macron au Congrès et une répartition des postes clefs à l'Assemblée qui favorise la République en marche.

"Pour faire respecter les droits de l'opposition, c'est le socialiste que je suis qui a dû défendre, en séance, les droits du groupe LR", a-t-il affirmé, en référence au choix comme questeur du "constructif" Thierry Solère plutôt que du LR Eric Ciotti, une "trahison des règles démocratiques" selon Les Républicains.

"Se mettent en place les pièces d'un puzzle qui conduit à un affaiblissement du pouvoir législatif", a jugé Olivier Faure, dans un entretien publié dans Le Parisien. 

Le choix du chef de l'Etat de s'adresser au Congrès réuni à Versailles, lundi, n'est "pas innocent", dit-il. 

"Le président discourt mais personne n'a le droit de l'interroger ou de débattre avec lui. Les députés sont transformés en spectateurs", déplore-t-il.

"Le président parle mais ne répond plus. Ni aux élus, ni à la presse", a-t-il aussi affirmé, en référence à la suppression du traditionnel entretien du 14 juillet. 

"On nous a promis un +nouveau monde+. Pour le moment, il est pire que l'ancien (...)", a-t-il dit, estimant que le "nouveau monde" ne "peut être celui de la démagogie au péril d'une démocratie hyper concentrée dans les mains d'un seul".

 
52 commentaires - Congrès: "les députés sont transformés en spectateurs", déplore Faure
  • Encore un socialiste qui ne comprend rien , sinon pas grand chose .

  • Ou est le problème ?
    Depuis 2008 le Président s'exprime devant le Congrès. Sarkozy l'a même fait inscrire dans la Constitution. Avant c'était les Présidents de l'Assemblée et du Sénat qui lisaient le discours en question.
    Pourquoi d'un seul coup, ça donne matière à chamailleries ? Serait-ce l'ignorance crasse de certains sur le fonctionnement des institutions ?

  • Cela s'appelle de la dictature...et non de la monarchie.

  • enfin une prise de position intéressante du PS

  • Pourquoi transformés? Ils ont majoritairement assisté et adhéré au grand spectacle du pasteur Macron. Ce dernier leur a permis de marcher pour lui dans la joie et l' allégresse et de porter la bonne parole. Figurants dans cette création artistique ils resteront figurants, car leurs propres chefs leur dénient majoritairement des compétences et ils seront juste des glisseurs de bulletins oui dans l'urne ou des leveurs de main à l'appel de l'officiant. Il va bien se trouver un ou deux esprits libres, mais les moyens d'explications convaincantes vont resserrer les rangs.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]