Congrès du Parlement à Versailles: mode d'emploi

Chargement en cours
 Emmanuel Macron à Bruxelles, le 23 juin 2017

Emmanuel Macron à Bruxelles, le 23 juin 2017

1/4
© AFP, EMMANUEL DUNAND
A lire aussi

AFP, publié le samedi 01 juillet 2017 à 11h51

Emmanuel Macron va s'exprimer dans le grand hémicycle de l'aile du Midi du Château de Versailles, devant les nouveaux députés et les sénateurs réunis en Congrès. 

Introduit par le président du Congrès, qui n'est autre que le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, le chef de l'Etat prendra la parole à 15H00. Il sera entouré des membres du bureau de l'Assemblée (vice-présidents...).

Après son départ de la salle comme le prévoit la Constitution, le discours d'Emmanuel Macron sera suivi d'interventions des groupes politiques, dans l'ordre de leur importance numérique (République en marche de l'Assemblée, LR du Sénat etc). Chaque orateur aura 10 minutes de temps de parole et il n'y aura pas de vote. 

Installés par ordre alphabétique, comme il est d'usage, tous les parlementaires - au total 577 députés et 347 sénateurs, un siège étant vacant à la chambre haute - ne seront cependant pas présents. 

Les 17 députés du groupe La France insoumise, les quelque 30 parlementaires communistes ainsi que la sénatrice écologiste Esther Benbassa ont prévu de boycotter ce rendez-vous à la veille du discours de politique générale du Premier ministre Edouard Philippe devant l'Assemblée. Les UDI Jean-Christophe Lagarde et Philippe Vigier, ainsi que le socialiste Régis Juanico ont aussi décidé de ne pas s'y rendre.

L'aile du Midi est mise à disposition du Parlement, à sa demande, par le château. Construite en 1682 pour loger enfants royaux et princes de sang, elle fut transformée en 1875 pour abriter le Parlement. La salle, gigantesque hémicycle aux sièges rouge foncé, accueillait alors les députés qui y tinrent séance jusqu'en 1879, avant de revenir à Paris, au Palais Bourbon.

Depuis l'élection des présidents au suffrage universel, établie en 1962, la salle accueille la réunion des députés et sénateurs en Congrès pour adopter les projets de révision constitutionnelle ou pour des séances exceptionnelles.

Avant Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy en 2009 et François Hollande en 2015 avaient déjà usé de cette possibilité d'un discours offerte au chef de l'Etat depuis 2008 par la Constitution.

L'organisation d'un Congrès est à la fois lourde et coûteuse. Celui du 21 juillet 2008, pour la révision de la Constitution, avait coûté 231.571 euros pour un après-midi, selon les services de l'Assemblée.

 
15 commentaires - Congrès du Parlement à Versailles: mode d'emploi
  • On n'en a déjà marre de son omniprésence . il est partout et nulle part . il veut tout commander sans déléguer; c'est comme ça en Turquie

  • Les économies commencent quand? Ce gouvernement nous prend pour des cons ou quoi ? Les réformes sur la diminution du nombre de députés,sénateurs ,conseillers régionaux ,généraux,vice présidents des agglomérations,suppression des commissions inutiles.....Allez En Marche Au boulot ,vous dormez Mr PHILIPPE ,vous avez été élu pour du ménage ,arrêtez de vouloir spolier les gens avec votre augmentation de CSG.....Réformez de suite le régime de retraite des politiques et élus,les français sont exaspérés de tant d'inégalités et de privilèges !

  • ils ne commencent pas par faire des économies et pourtant...on nous rabache que le déficit doit être ramené à 3%: ils disent d'une façon mais ne peuvent s'empêcher de faire le contraire; c'est une vraie drogue quand on est à l'exécutif que de vouloir gaspiller l'argent des français, l'argent public ! dommage que çà ne sorte pas de leur porte monnaies, parce que là çà changerait vraiment comme chacun le souhaite

  • Je suis heureux que la F I et les communistes ne soient pas à Versailles, l'endroit restera propre, car ce lieux est symbolique. Les anti France comme ces deux partis, ainsi que le FN, font honte à notre belle France et la république

    la honte est ceux qui ont mis la France à genou endettée et devenu un petit pays où des compatriotes de plus en plus nombreux souffrent par l'accablante nullité de tous ces lascars qui nous dirigent

    au moins çà fera quelques économies!!!

    MINCOIN, revoyez vos conjugaisons..entre le verbe être et le verbe avoir
    notamment dans la réponse que vous m'avait adressée...On peut se revendiquer de la droite (même extrême), mais au moins sur les forums, on s'exprime en bon français, c'est un minimum eu égard à votre idéologie.

  • pourquoi ne pas aller à Calais.....? c'est la France aussi non ? quoique je commence a en douter.....cela nous coûterait moins cher à nous contribuables, petits, petits retraités de misère, monsieur Macron, allez donnez l'exemple du serrage de ceinture !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]