Conférence des territoires : les annonces d'Emmanuel Macron

Conférence des territoires : les annonces d'Emmanuel Macron©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 17 juillet 2017 à 18h05

Très haut débit généralisé en 2020, réduction du nombre d'élus, refonte de la fiscalité locale, le président s'est voulu rassurant devant un auditoire inquiet.

Pour la première conférence des territoires, Emmanuel Macron a promis ce lundi 17 juillet une couverture de la France entière « en haut et très haut débit » d'ici « à la fin de l'année 2020 », soit avec deux ans d'avance sur le plan de la précédente majorité. « Je souhaite encore accélérer le calendrier afin de parvenir à une couverture en haut et très haut débit d'ici à la fin de l'année 2020 » et « non plus en 2022 », a déclaré le chef de l'État. « Nous devons donc, d'ici à la fin de l'année, prendre des mesures nouvelles d'incitation et de contrainte à l'égard des opérateurs de…

Lire la suite sur LEPOINT

 
3 commentaires - Conférence des territoires : les annonces d'Emmanuel Macron
  • Des économies contre la population
    Le gouvernement a organisé une conférence avec des élus locaux pour leur faire avaler la suppression de la taxe d'habita-
    tion dans les années qui viennent, ainsi que les restrictions budgétaires. Instruits par des promesses non tenues en la ma-
    tière, beaucoup d'entre eux ne croient pas Macron, qui promet de compenser les ressources provenant de la taxe d'habitation.
    Le gouvernement demande par ailleurs aux communes et aux collectivités locales d'économiser 10 milliards d'euros d'ici
    2022 et de supprimer 70 000 postes de fonctionnaires territoriaux.
    Ces économies serviront à financer les cadeaux faits au patronat. Pour la population, ils signifieront moins de personnel en crèches, dans les mairies et dans tous les services locaux.

  • Cet homme s'est fait élire en promettant tous azimuts mais toujours dans le flou. Il préside de la même façon: il nous parle du tout optique en 2020 alors que les maires sont surtout inquiets au sujet de la taxe d'habitation (qui redevient d'actualité pour 2018) et leur promet "une réflexion profonde" sur "la refonte de la fiscalité locale" qui va prendre du temps.
    Retour à la case départ.

  • Il en promet des choses ce Monsieur !!
    Nous allons attendre de voir s'il les tient.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]