Code du travail: Mélenchon annonce "un rassemblement populaire" à Paris

Code du travail: Mélenchon annonce

Jean-Luc Mélenchon lors d'un précédent rassemblement place de la République à Paris le 12 juillet 2017

A lire aussi

AFP, publié le lundi 17 juillet 2017 à 22h50

Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a annoncé lundi l'organisation d'un "rassemblement populaire" le 23 septembre à Paris pour protester contre la réforme du code du travail par ordonnances, dénonçant à nouveau un "coup d'Etat social".

"Je propose que l'on fasse un rassemblement populaire le 23 septembre à Paris, c'est-à-dire d'un coup, on vient tous de toutes les zones de France pour dire +non, on ne se laissera pas faire, on ne lâche rien et on proteste contre le coup d'Etat social+", a déclaré M. Mélenchon sur TF1.

A cette réforme va s'ajouter l'application à partir du 20 septembre de l'accord de libre-échange avec le Canada (CETA), qui "va lui aussi dévaster le droit social", a-t-il poursuivi. "Donc, on a deux coups qui nous sont donnés, l'un par ordonnances, l'autre par un accord international, qui disloquent le droit social en France. Alors, les gens qui ne veulent pas se laisser tondre, leur devoir, c'est de manifester comme citoyen", a-t-il affirmé.

"Les syndicats et les organisations politiques, je ne sais pas ce qu'ils vont penser de ma proposition, mais je la mets sur la table", a poursuivi M. Mélenchon, notant que "la CGT et SUD appellent à une mobilisation le 12 septembre" contre la réforme du travail.

D'ici septembre, le député LFI des Bouches-du-Rhône a annoncé un travail d'explication sur le contenu de la loi, qui est "très technique, un peu ennuyeux aussi" mais "concerne la situation juridique de 18 millions de personnes" car "tout l'ordre juridique social est renversé". "Au mois d'août, on va faire une caravane d'explications", a-t-il notamment dit.

L'Assemblée nationale a donné jeudi son feu vert à l'exécutif pour légiférer par ordonnances sur cette réforme controversée du code du travail. Le texte va être transmis au Sénat pour être voté définitivement d'ici avant la fin de la session extraordinaire début août.

Alors que la concertation se poursuit avec syndicats et patronat, le contenu des ordonnances sera présenté fin août aux partenaires sociaux pour une ratification soumise à l'automne au Parlement.

chl/frd/DS

 
82 commentaires - Code du travail: Mélenchon annonce "un rassemblement populaire" à Paris
  • caplan  (privé) -

    au lieu de gueuler pour ne faire que contrer , ce monsieur devrait montrer ses talents d'entrepreneur et devrait vite créer des emplois ..quel comique !

  • Mélenchon cherche à gagner dans la rue ce qui les électeurs ne lui ont pas donne dans l'urne...

  • Effectivement macron à pour priorité la réforme du code du travail, surtout tout ce qui facilite les licenciements, même sans cause réelle et sérieuse .... il renvoie l'ascenseur à ses potes de la finance et du grand patronat.
    Par contre macron ne parle pas de sa lutte contre le chômage, serait ce le cadet de ses soucis ?
    Monsieur Mélanchon devrait aussi inviter les retraités, je ne suis pas de son parti mais là je suis partant plutôt deux fois qu'une

  • A des années lumière de votre famille politique, pour une fois je suis en phase avec lui.
    Il a entièrement raison sur ce coup là, il ne doit rien lâcher.

    Code du travail français = 3800 pages

    Code du travail suisse = 490 pages.

    Près de 8 fois plus de pages dans le code du travail français, vous ne voyez pas le problème?

    Il devrait associer les retraités qui vont se faire plumer à cette journée d'action, il faut nous battre , qu'ils se serrent la ceinture tous ces élus aux avantages fiscaux et autres privilèges " HONTEUX" quand on veut tondre les plus faibles
    c'est à dire au delà de 1200 euros mois ... se rend t il compte de ce qu'il fait j'en doute sérieusement

    réponse à isatis:
    et vous, vous ne voyez pas ce qui se trame ?

    caplan  (privé) -

    il faut en finir avec la bureaucratie française étouffante , paralysante et incompréhensible pour les petits chefs d'entreprises ..Creer des emplois avec de la flexibilité comme ailleurs Espagne y compris .

  • En septembre, bien évidemment puisque le grand leader populiste se plaignait voilà peu de ne pouvoir partir en vacances, cela aussi était une grande première dans l'univers politicien mais l'on sous estime toujours les progrès que peut faire l'état d'esprit petit-bourgeois chez les "insoumis" surtout quand ils sont d'opérette !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]