Climat: "pertinent" de tenter de remettre Trump "dans le jeu", selon Hulot

Climat:

Nicolas Hulot sur le perron de l'Elysée, le 12 juillet 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 16 juillet 2017 à 12h36

Nicolas Hulot, en "colère" depuis la décision de Donald Trump de dénoncer l'accord de Paris sur le climat, juge cependant "pertinent" de tenter de remettre le président américain "dans le jeu" des discussions, comme le président Emmanuel Macron s'y emploie.

"J'ai un sentiment de colère froide vis-à-vis de cette décision" de retrait américain, reconnaît le ministre de la Transition écologique et solidaire dans une interview à Ouest-France paru dimanche.

"Je sais ce qu'elle implique pour ceux qui subissent les conséquences du changement climatique. Ce message qui leur est envoyé est un immense bras d'honneur", dit-il.

"Une fois qu'on a dit ça, je partage avec Emmanuel Macron une réalité : si l'on ne discute qu'avec les gens avec lesquels on est d'accord, les choses n'avancent pas", estime le ministre, assis à quelques mètres du locataire de la Maison Blanche lors du défilé du 14-juillet.

"J'étais un peu surpris au début que le président l'invite. De façon un peu primaire, j'avais plutôt envie de l'écarter; mais c'est beaucoup plus pertinent de le remettre dans le jeu", ajoute-t-il, se disant quoi qu'il en soit "confiant" pour la suite du combat climatique, une "dynamique irréversible".

Interrogé sur le sort du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, il rappelle qu'il n'a "jamais été convaincu par l'utilité du projet. Maintenant, le dossier est dans les mains des médiateurs (...) La décision se fera de façon impartiale".

Pour lui, "il y a des besoins avérés pour absorber le trafic mais on a été au plus facile, tout n'a pas été étudié. C'est l'héritage d'une décision prise il y a 30 ans. On s'est dit : +il y a des champs de libres, allez hop on bétonne tout ça+. Ce sont des logiques dépassées", souligne-t-il.

Pour raisons financières, "le président nous a demandé de suspendre tous les grands chantiers pour les évaluer dans le détail", observe-t-il aussi.

Sur la fermeture de réacteurs nucléaires, "j'ai juste rappelé que, pour appliquer la loi (de transition énergétique votée en 2015, ndlr), certains scénarios prévoient qu'on en ferme 17, voire plus. (...) Je m'étonne que l'on semble découvrir aujourd'hui ce que cela implique vraiment!"

Interrogé sur sa relation avec Emmanuel Macron, "je me sens soutenu, compris", répond M. Hulot, qui ajoute: "Sur un plan personnel, j'ose espérer que je ne change pas. Je dis les choses de la même manière" qu'avant d'entrer au gouvernement.

cho/alu/bir/spi

 
268 commentaires - Climat: "pertinent" de tenter de remettre Trump "dans le jeu", selon Hulot
  • D'après un connaisseur en matière de pollution, et de destruction de la couche d'ozone, les pets des vaches sont pires que toutes les voitures en France.

  • Trump aurait bien tort de changer d'avis et de participer à cette comédie que représente le réchauffement... euh non ! c'est vrai ce n'est plus ça... c'est le changement climatique (tout un programme !)

    Depuis quelques temps maintenant, je m'amuse (et c'est un euphémisme) à écouter les prévisions météorologistes ... Il paraît qu'il va faire très très chaud en France ... Au moins 37°C ! Incroyable quand on sait que nous sommes en plein milieu de l'été !

    Et de rajouter "il fera 6 degrés au-dessus des normales de saison" !!! Là, c'est le pompon !! En fait, ce qu'ils appellent "normales de saison" est la" moyenne saisonnière"... Et comme c'est une moyenne, on est forcément un coup au dessus, un coup en dessous... Mais quand on rebaptise cette "moyenne saisonnière" "normale de saison", tout change ... car dès lors que l'on ne colle plus à ce qui est normal, c'est anormal et psychologiquement l'impact et différent...

    Il fait très chaud (37¨°), c'est anormal !

  • " dans le jeu " l expression est bien trouvee pour cette farce du "rechauffement climatique"... j espere que Trump ne va pas se laisser manipuler

  • et si Emmanuel Macron avait été élu avec 67 millions pour lui ! (bébés,enfants , étrangers inclus grands parents ,parents,etc..
    =100%de la population Française ??????????????????????????????????????

    il serait a égalité avec Donald Trump

    sauf que le Président 66 995 196 Américains ont voté pour lui --des électrices et électeurs avec l'âge de voter

  • TRUMP------- 67 millions d' Américaines et Américains ont voté pour lui !
    C'est énorme !
    But un chômage inférieur à l' Allemagne !
    But faire fortement diminuer les pauvres par du travail
    But ne plus favoriser les nantis
    La COP 21 dans peut être 4 ans si les objectifs si-dessus sont réalisés
    Sauf les Médias Français qui oublient les 67 millions qui ont voté pour lui
    et quelques médias Américains qui font des élucubrations pour des nantis /riches (du bidonnage ! )

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]