"Chez nous", le film qui énerve les cadres du FN

Steeve Briois, Nicolas Bay, Florian Philippot, Marion Marechal-Le Pen et Gilbert Collard le 1er mai 2013.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 31 décembre 2016 à 18h14

Le film n'est pas encore sorti, mais il a déjà à dos les cadres frontistes. Depuis la sortie, vendredi 30 décembre, de la bande-annonce de "Chez nous", nombre d'entre eux ont dit tout le mal qu'ils pensaient du long métrage de Lucas Belvaux, dans les salles le 22 février.



"La "démocratie" française de plus en plus malade : un film "anti-FN" sortira en pleine présidentielle. Financé par vous", écrit Florian Philippot sur Twitter, dans un message repéré par L'Express.

Mais qu'est-ce qui peut tant énerver le numéro 2 du FN dans "Chez Nous" ? Voici le synopsis : "Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s'occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l'aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d'un parti extrémiste vont lui proposer d'être leur candidate aux prochaines municipale", raconte AlloCiné. Difficile de ne pas y voir un long métrage inspiré par la percée du FN dans le nord de la France. Interrogé par la Voix du Nord en mars dernier, Lucas Belvaux avait déclaré : "Ce qui m'intéresse, ce sont les personnages, les électeurs, comment une région comme celle-là en arrive à voter pour cette formation-là. Comment il est possible qu'elle s'engage sur cette pente dangereuse. Et surtout, il ne s'agit pas de juger. Ça n'est pas au cinéma de faire la justice. C'est au spectateur de juger".

"UN FILM D'OBSERVATION"

Mais au FN, ce film est est vu d'un très mauvais oeil, d'autant plus que le film sortira en pleine campagne présidentielle. Gilbert Collard ose un parallèle avec Goebbels et la propagande Nazi et dénonce un "film de propagande anti-FN".

Steve Briois, le maire frontiste d'Hénin Beaumont, s'en prend lui au physique de Catherine Jacob. La comédienne interprète un personnage qui aurait été inspiré par Marine Le Pen. "Pauvre Marine Le Pen, qui est caricaturée par ce pot à tabac de Catherine Jacob".

Gilles Pennelle, président du groupe FN au conseil régional de Bretagne, dénonce un mépris du peuple français et de sa liberté d'expression.

Dans son interview accordée à La Voix du Nord, Lucas Belvaux que "Chez nous" n'est pas un film militant ni un film à thèse, c'est un film d'observation, de réflexion, de question".

 
357 commentaires - "Chez nous", le film qui énerve les cadres du FN
  • Rappelons aux lecteurs, cette page de l'Histoire.

    En mai 1933, la mise au pas culturelle de Goebbels commençait... par l'autodafé...l'amoncellement des oeuvres poétiques,

    culturelles, historiques, théâtrales, politiques... sur une place de Berlin et la destruction par le feu de ces livres qui dérangeaient...

    avant de s'en prendre, par la suite, physiquement à leurs auteurs.

    à Claude-85...

    Je n'éprouve aucune fierté à rappeler ce passé très sombre de l' histoire comme vous le déclarez...mais il faut bien que

    quelqu'un le fasse pour qu'il ne tombe pas dans l'oubli.

    Vous rappelez cette page de notre histoire, qui fait parti du passé (mais que nos politiques n'arrêtent pas de nous mettre en avant, "heures les plus sombres de notre histoire", comme ils le disent souvent, vous avez bien retenu la leçon aparement).
    Parce que vous croyez que ca change beaucoup, surtout qu'on nous met en avant un producteur Belge Mr Belvaeux qui nous dits sur BFM que ce n'est pas un film politique, pourtant j'ai vu la bande annonce le rapprochement est plus que grossier, alors si vous croyez que ce n'est pas un film a charge, allez rechercher un peu de par vous même (au lieu de faire du copier coller, bien pensant) le financement introuvable en direct mais en cherchant un peu on trouve production une société synecdoche (française) créer en 2010 2 dirigeants david frenkel et moria Jean Arnaud, capital 50000€ CA année 2012 112000€ et il finance un tel film ??? enfin j'ai trouvé la coproduction : france 3 Cinéma.... ca en dit long.
    Alors pour l'impartialité veuillez Mr Belvaux réalisateur Belge que l'on nous met en avant (alors que le reste est francais), ca me fait rire (histoire belge).
    Ce qui me choque le plus dans cette histoire ce n'est pas le film en lui même, mon avis aurait été le même pour tout autre parti, c'est que ce sont des finances publiques qui ont payé ce film, je vous rejoins en parti donc en disant que c'est tout simplement un film de propagande.
    Et la date de sortie surement choisi au hasard aussi !!!

    Ca me rappelle aussi le Parti communiste qui était un parti fort début des années 80 (avant les élections présidentielles 1981), ou le PC était pétainiste, raciste,.... (discours G Marchais, Montigny les Cormeilles),.......et j'en passe
    Les mots ne change pas beaucoup (je ne sais pas aussi si dans vos commentaires vous avez sorti aussi le mot "guerre civile" que Mr Valls avait sorti si une région était devenu FN, et que Juppé avait repris a son compte pendant les primaires, et en disant aussi qu'il était le seul rempart contre M Lepen, car cette expression est a la mode chez ceux qui font du copier/coller)
    Puis le PC est rentré dans les rangs de petit partis qui servait d'alliance a l'occasion (contre quelques élus, postes. Exemple connaissiez vous le Parti Radical de Gauche (parti de mme Taubira), ancien président Jean Michel Baylet qui est ministre actuellement et patron de presse aussi d'ailleurs ???? Et après on ose crier aux loups pour le mélange des genres pour d'autres parti.Petits partis que le PS nous mettent en total voix gauche, ......La Belle Alliance qu'apparemment Cambadelis veut nous faire passer pour les prochaines élections (surtout pour essayer d'effacer un peu le nom Parti socialiste, vous verrez que sur leur affiche de campagne le PS n'apparaitra pas en gros caractère). Enfin pour le parti radical de gauche ils vont avoir une candidate autonome Sylvia Pinel (présidente)ancienne ministre de Hollande, mais qui va participer a la primaire (annonce récemment, ca fait rassemblement et ca fera aussi une femme a cette primaire)
    La logique pour le PS si vous devenez un parti trop fort, il faut dénigrer..... (ce qui va se passer avec Mélenchon et Macron, car malgré les appels du pied incessant de Cambadélis ils ne sont pas rentré dans les rangs, par contre si vous êtes trop petits (inutile, embétant nombre de candidats trop élevé (comme l'a dits Cambadelis) : Larrouturo(nouvelle donne), Nadot (MDP)et Faudot (MRC, ancien parti chevénementiste) (petit parti qui on servit a une époque), on vous vire. Dernère Exemple G Filoche, exclu que j'appréciais car il avait l'air d'avoir de fortes convictions, mais qui ne collait plus a mon avis avec la logique du Parti.
    Voila pour les donneurs de leçons de la Démocratie aux PS
    C'est mon avis perso partagé ou pas
    Bonne journée et bonne année , et surtout je le répète analysons par nous même

    à anti-bisounours...

    Je pourrais vous rappeler d'autres pages de l'Histoire, celle que j'ai citée n'est située qu'au début de ce grand livre. Mon avis

    n'est pas, non plus, le récit de ce que clament d'autres... il est tout à fait personnel, je vous remercie de le croire.

  • avatar
    CatonAncien  (privé) -

    Pourquoi se fâcher ? Au contraire plus la bobogauchomédiasphère friquée se déchaine, plus le vote FN se renforce en proportion inverse.... Exactement comme les courtisans de 1789 ils défendent becs et ongles leurs grasses prébendes (subventionnées) qui sont menacées par les sans dents (à l'époque les sans culottes..)

  • Si par malheur le fn passait, nous n'aurions pas fini de voir des films censures I

    avatar
    CatonAncien  (privé) -

    pas besoin de censure ; il suffit de cesser de subventionner la navi-culture

  • Le respect de la critique est un des fondements de la démocratie, mais au FN la démocratie ne peut marcher que si il en est le bénéficiaire, manque de démocratie envers lui, mais on il ne respecte pas les avis contraires. voir les saillies(verbales) de Philippot, Collard, Aliot en attendant que la gouroute daigne annoncer un programme qui la propulserait à la première place en France

    avatar
    CatonAncien  (privé) -

    un qui a le culot de parler de respect : commencez d'abord par respecter les électeurs qui ne pensent pas comme la bobogauchosphère

    merci de confirmer mes propos, les rois du retournements des situations, qui feraient presque croire que les fascistes sont les autres...

  • Pour Marine ne vous en déplaise ! A bon entendeur ! Salut !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]