Chassaigne (PCF) contre la réduction du nombre de parlementaires

Chassaigne (PCF) contre la réduction du nombre de parlementaires

André Chassaigne, président du groupe communiste à l'Assemblée, le 13 juin 2017 à Clermont-Ferrand

A lire aussi

AFP, publié le mardi 04 juillet 2017 à 10h38

André Chassaigne, président du groupe communiste à l'Assemblée, s'est prononcé mardi contre la réduction du nombre de parlementaires préconisée par Emmanuel Macron, "une mesure démagogique et populiste" qui va "éloigner l'élu de la population".

"C'est une proposition que je qualifierais de populiste", a jugé M. Chassaigne sur RMC.

"C'est vrai que ça peut flatter l'opinion publique" mais "on a besoin de députés qui fassent à la fois leur travail à l'Assemblée nationale, c'est-à-dire qu'ils fabriquent la loi", mais aussi "qu'ils soient sur le terrain, qu'ils rencontrent les populations", a poursuivi le député du Puy-de-Dôme.

"Actuellement un député représente environ 130.000 habitants". "En dehors de mon travail législatif, je vais au plus près des citoyens. Il s'agit, en limitant le nombre (de parlementaires) d'éloigner l'élu de la population. De faire en sorte que l'élu soit encore plus détaché des réalités du terrain", a expliqué M. Chassaigne.

"Je voterai contre. Je trouve que c'est une mesure démagogique et populiste", a insisté M. Chassaigne qui est en revanche favorable à l'instauration d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée également souhaitée par le chef de l'Etat.

Emmanuel Macron a confirmé lundi sa volonté de réduire "d'un tiers" le nombre de parlementaires (actuellement 577 députés et 348 sénateurs).

La proposition divise, en revanche, Les Républicains. "Je suis pour, à la condition que cela puisse donner un certain nombre de moyens aux parlementaires", a déclaré sur France Inter le sénateur (LR) Bruno Retailleau, proche de François Fillon qui proposait également de réduire le nombre de parlementaires pendant la campagne présidentielle.

Le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle est plus réservé. "Je pense surtout qu'il faut supprimer le Conseil économique, social et environnemental, qui ne sert à rien, si on veut vraiment faire des économies. Attention à la diminution du nombre de députés", a-t-il déclaré sur France 2.

"On a aujourd'hui des députés qui sont présents sur le terrain, en particulier dans les territoires ruraux". "Demain, si on diminue le nombre de députés avec une dose de proportionnelle, on aura des circonscriptions tellement immenses que les députés auront beaucoup de difficultés à être présents sur le terrain. Or, les Français réclament aussi de la proximité avec leurs élus. Donc attention aux fausses bonnes idées".

 
111 commentaires - Chassaigne (PCF) contre la réduction du nombre de parlementaires
  • Cela ne m'étonne pas venant d'un communiste...tout pour lui rien pour le peuple.C'est politique menteur lui aussi

  • Encore un qui a peur pour son siège. La réduction du nombre de parlementaires aurait du avoir lieu au moment de la nouvelle configuration des régions. On va pas couper la branche si confortable au niveau rémunération

  • Elus
    La France à le record du nombre d'élu par habitant. Le sénat ne sert à rien, il n'a aucun pouvoir, seulement pour caser les retraités du système. Le bas peuple doit faire des économies, mais pas eux, ils ont droit à 4 ou 5 retraites et élus en même temps...
    Il faut mettre de l'ordre dans tout ça. Il y a trop de profiteurs.

  • il faut supprimer le sénat et ce PCF à l'age de partir à la retraite comme ROBERT HUE qui avait presque 70 ans ;quel culot
    ROBERT HUE qui prétendait étre du coté des pauvres;il a bien profiter du système il fallait assister au meeting à RENNES en 1982
    on pensait qu'il était au chevet des smicards cet anti-capitaliste mais il était comme ses copains les patrons pour s'enrichir et profiter sous ses airs de mec sympathique; marre de voir ces gens qui profitent d'une vie digne d'un roi au détriment des pauvres français
    ALEXIS CORBIERE a-t-il quitté son HLM pour aller habiter chez les pauvres qui l'on élu député; c'est dur de ne plus côtoyer les bourgeois
    de PARIS.; tous ces gens nous font croire qu'ils sont de gauche mais ils sont de droite

  • Il n'y a vraiment que les communistes et les insoumis pour s'exprimer intelligemment dans cette nouvelle assemblée

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]