«Calais, c'est pas mieux que la Libye»

A lire aussi

Libération, publié le lundi 19 juin 2017 à 20h06

Calais, année zéro. Devenue depuis deux décennies un des principaux lieux de regroupement sur le sol français des exilés du monde entier, les côtes britanniques en ligne de mire, la ville du Pas-de-Calais vit un éternel recommencement. Bien que bunkerisée - on ne compte plus les kilomètres de clôtures et de fils barbelés déroulés à grands frais par les autorités - Calais reste un eldorado pour des milliers de migrants. Hier soudanais, irakiens ou kurdes, ils sont aujourd'hui principalement érythréens, afghans ou éthiopiens, à errer dans la cité, sans cesse traqués par des forces de l'ordre presque aussi nombreuses qu'eux.

Spectacle absurde, aux premières lueurs de l'aube, de quatre CRS postés au bord d'une voie rapide et dissuadant quatre migrants, installés juste…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - «Calais, c'est pas mieux que la Libye»
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]