C à vous : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre Patrick Cohen et Anne-Elisabeth Lemoine

C à vous : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre Patrick Cohen et Anne-Elisabeth Lemoine
A lire aussi

Source Non Stop Zapping, publié le mardi 14 mars 2017 à 16h45

Ce lundi 13 Mars, l'équipe de "C à Vous" recevait Jean Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche pour l'élection présidentielle d'avril prochain.



Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les échanges entre le candidat et les journalistes en plateau, notamment Patrick Cohen, ont été tendus. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

 
111 commentaires - C à vous : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre Patrick Cohen et Anne-Elisabeth Lemoine
  • Mélenchon,président? Peut être pas, mais un excellent tribun, Oh que oui.

  • MELENCHON, c'est un grand marrant, que l'on a toujours plaisir à écouter, puisqu'il faut bien le reconnaitre c'est un grand orateur , dommage qu'il n'est ni PS ni LR , il y aurait fait un grand chemin ... Il nous rappelle un peu Georges MARCHAIS .. le style de type qui vous vendrait une voiture à quelqu'un qui est fauché !!!!

  • tout cela est un jeu de dupe, les invités politiques savent qu'ils vont passer à la moulinette, se trouver face à des questions embarrassantes, agressives, de non sens etc .. Mais alors pour quelle raison y vont-ils ?? En attendant ils font de l'antenne, cela leur permet aussi de parler de leur projet et de démonter les adversaires au risque d'^tre ridiculisé. Les journalistes qui ont toujours raison, parlent des problèmes quotidiens, de la rue alors qu'ils ne franchissent pas la porte de leur bureau sinon que pour aller rejoindre leur appart dans les beaux quartiers. Donc les problèmes ils ne les connaissent pas , ils en entendent parler, alors ils les répètent.

  • Candidat qui est "un prophète autoproclamé" qui est hors sol. A refusé l'alliance et est indirectement une aide pour le FN.

  • Je me demande si ce sont les journalistes ou les politiques qui font "l'histoire". Tous les journalistes ont le même comportement : coupent la parole aux personnes questionnées (quelles soient très en vue ou pas), savent mieux que tout le monde même mieux que la personne concernée par le sujet débattu, se montrent à la limite de la correction, font preuve systématiquement de suspicion, font dans l'auto-satisfaction lorsqu'ils ont bien démoli un candidat aux élections comme actuellement et certains s'en délectent, parfois inventent de fausses informations... Ils s'étonnent ensuite d'entendre parler de censure... Je ne suis pas pour la censure bien au contraire. Mais pour moi un journaliste se doit d'être objectif, de rester dans la vérité, d'apporter un éclairage franc et honnête sur l'actualité, de laisser les gens s'exprimer ou à défaut être leur porte parole. Sinon ce n'est plus de journalisme qu'il faut parler mais de charlatanisme. Les seuls qui à mes yeux représentent encore le journalisme, le vrai, ce sont les reporters notamment les reporters de guerre qui risquent leur peau pour que "le monde sache" et non ces "m'as-tu vu" qui bien au chaud dans leur bureau ou en représentation dans les lieux branchés SE donnent en spectacle, à la recherche d'une notoriété souvent très discutable et heureusement plus que fugitive.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]