Braderie de Lille annulée : "Je ne suis pas monsieur Estrosi", lance Martine Aubry

Braderie de Lille annulée : "Je ne suis pas monsieur Estrosi", lance Martine Aubry

Martine Aubry, le 18 avril, à Lille

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 06 août 2016 à 10h02

- L'édition 2016 de grande braderie de Lille, prévue les 3 et 4 septembre, n'aura pas lieu pour des raisons de sécurité. Martine Aubry a justifié la décision dans une déclaration publique, en profitant au passage pour tacler Christian Estrosi qui avait mis en cause le niveau de sécurité le soir de l'attentat perpétré sur la Promenade des Anglais, le 14 juillet dernier.

-

Ses propos offensifs contre la politique du gouvernement en matière de lutte contre le terrorisme ne sont pas passés pour tout le monde. Christian Estrosi a été épinglé par Martine Aubry, lors de la conférence de presse qu'elle a tenue pour expliquer l'annulation de la grande Braderie de Lille, qui devait se tenir dans la cité nordiste le week-end des samedi 3 et dimanche 4 septembre 2016.

"LA FRANCE DOIT TRAVAILLER MAIN DANS LA MAIN"

La maire de Lille n'a pas apprécié les sorties de l'ancien maire de Nice (officiellement remplacé par son ex-premier adjoint Philippe Pradal), qui avait vertement critiqué l'exécutif dans les jours ayant suivi la course meurtrière d'un camion sur la Promenade des Anglais. Face à la menace terroriste, l'ancienne Première secrétaire du Parti socialiste a invoqué une "responsabilité morale" qui l'a conduit à annuler l'événement. "Et moi je ne suis pas monsieur Estrosi. Je le dis très simplement" a t-elle ensuite ajouté. "Je prends mes responsabilités en suspendant" la manifestation.

Martine Aubry a justifié son propos en expliquant que "dans ces moments, la France doit travailler main dans la main". "Jamais quoiqu'il arrive, je n'aurais pris une position différente de celle qu'on aurait pu partager avec l'État" a t-elle commenté, au sujet de cette décision prise de concert avec le préfet du Nord Michel Lalande. La manifestation avait attiré près de 2,5 millions de visiteurs en 2015.

 
540 commentaires - Braderie de Lille annulée : "Je ne suis pas monsieur Estrosi", lance Martine Aubry
  • Le poison du PS ! d'après ce que je comprends cette annulation va couler ou ensevelir un peu plus les finances de commerçants etc... de plus, cette "fête" est sympathique et conviviale ... les terroristes gagnent !

  • Je suis une fois de plus étonné par les propos tenus par cette dame qui n'en finit pas de montrer sa mauvaise foi et ses arrière-pensées négatives ! Sur le fond et dans l'ensemble, je pense que Estrosi a raison et que la "sortie" malheureuse d'Aubri était mal venue. Même si ils sont opposés politiquement. Et je ne suis pas Estrosiste... On ne profite pas d'un drame comme celui de Nice (85 morts, plus de 200 blessés), plutôt inattendu, sachant de surcroit les faibles moyens d'une police municipale, pour attaquer un adversaire politique ! Par ailleurs, on ne peut pas tout annuler en France par peur du terrorisme ! Elle a pris ces responsabilités, soit. Mais qu'elle ne reproche pas aux autres de ne pas laisser toujours plus de terrain aux terroristes qui n'en demandent pas tant... Elle a souvent fait beaucoup de mal à la politique. Et quand elle sort de son silence, c'est encore pour attaquer sans raison comme un roquet...

  • Si la tuerie de Nice n'avait pas eu lieu, Mme Aubry n'aurait certainement pas annulé la braderie.
    Quel manque de pudeur et de tact, au lieu de dire "nous ne voulons pas que Nice se reproduise", tout simplement.
    Politique, quand tu nous tiens !

  • Madame votre père a infiniment plus de classe que vous ...

  • Franchement ça suffit !!!! Dire A mi mots qu estrosi est responsable de l attentat !!!!! Et croyez vous Martine qu en 2017 la probabilité d attentats sera moins grande selon vos dires et que la braderie aura lieu ???? Depuis Charlie la question aurait dû être débattue et non pas 3 semaines avant !!! Surtout Apres tant de morts !!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]