Benoit Hamon : "Benzema a raison, le racisme augmente" en France

Benoit Hamon :

"Les bouc-émissaires ont toujours la même tête" déplore Benoit Hamon

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 01 juin 2016 à 14h20

Au milieu du concert de condamnations émanant de la classe politique tous bords confondus, Benoit Hamon a émis un avis plus contrasté vis à vis des déclarations de Karim Benzema en apportant son soutien à l'attaquant des Bleus, mercredi 1er juin. L'avant-centre du Real Madrid et de l'équipe de France, non retenu pour l'Euro 2016, avait déclaré que Didier Deschamps avait cédé face à la pression d'une "partie raciste" de la France.

Le buteur français avait toutefois rappelé qu'il s'entendait bien avec le sélectionneur et le président de la FFF. "Je n'ai aucun problème avec personne" a t-il également indiqué dans les colonnes du quotidien "Marca". "Je crois pas que Deschamps soit raciste, ou que la Fédération le soit. En tout cas Noël Le Graet (le président de la Fédération française de football, ndlr) a toujours soutenu Benzema." a estimé pour sa part Benoit Hamon.


Invité d'Europe 1 mercredi matin, l'ancien ministre socialiste s'est montré en accord avec les propos de l'international français, qui avait notamment rappelé l'essor du Front national pour justifier ses dires. "Je pense que Benzema a raison de dire que nous sommes dans un pays où le racisme augmente" a t-il déclaré. Le député de la 11e circonscription des Yvelines a indiqué que "beaucoup de Français" ne souhaitaient pas que Benzema soit sélectionné "parce qu'il a une "tête d'arabe", dressant un lien de corrélation entre ce constat et les résultats "exceptionnellement hauts" du Front national. "Oui, il y a un sale climat dans ce pays sur ces questions là" déplore t-il. "Il y a un climat qui amène beaucoup de Français à se choisir un bouc-émissaire, et les bouc-émissaires ont toujours la même tête".

À la mi-journée, Noël Le Graët a cherché à calmer l'emballement autour de cette nouvelle "affaire" affectant l'équipe de France . "Karim Benzema, je l'aime bien, je n'ai pas changé d'idée, il s'est laissé un peu aller, je préfèrerais qu'il soit plus aimable, mais je ne répondrai plus sur ce sujet". Le patron du foot français a également rappelé que "Benzema n'est pas suspendu à vie". "On va faire sans lui pendant l'Euro, après on verra. Je souhaite qu'on arrête de parler de cette petite divergence", a conclu le dirigeant.

 
371 commentaires - Benoit Hamon : "Benzema a raison, le racisme augmente" en France
  • Mr Benzema doit être contrarier du fait qu'il soit traiter comme un citoyen lambda.
    En effet, on ne peut pas laisser dire que Mr Deschamps soit raciste si on juge à la variété ethnique de personnes qui compose notre équipe;de plus il y a une période sportive ou ce Mr Benzema était vraiment limite pour prétendre à jouer en équipe de France et à ce moment là , le sélectionneur lui accorda toute sa confiance alors que les médias s'accordaient pour dire qu'il n'était pas apte à porter le maillot.
    On peut quand même rajouter que Karim Benzema est un exemple de réussite et que notre pays permet une bonne intégration!
    Quand on est un sportif de haut niveau , on se doit d'être respectueux envers son sélectionneur, son public!
    Fini les enfants gâtés!
    De plus , on peut constater qu'il n'y a pas de racisme en équipe de France pour preuve certains joueurs sont d'origine étrangère.
    Redescendez sur terre Mr Benzema et demandez à votre toubib des compresses de glaces, cela devrait pouvoir vous aidez à faire dégonfler la grosse tête que vous avez pris.

  • Beaucoup d'enquêtes récentes le montrent: le racisme en France n'augmente pas. Par contre, on peut se poser la question pour le communautarisme.

  • M.HAMON juge à partir de quoi ????? ne pas etre d'accord avec certains comportements.....n'ai pas du racisme..... La France n'est pas raciste.

    La France n'est pas raciste ??? Vous rigolez !

  • la culpabilisation est l'arme de la soumission , et la soumission est le renoncement de des Hamons et autres affidés ...

  • Quand on se prend des refus en posant une question sur le racisme, on est écœuré de cette forme de sectarisme et des libertés de s'exprimer...tout juste de droit de peser...(mais vous n'aurez pas ma liberté de penser )

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]