Bayrou croit la réforme de l'ISF encore corrigible

Bayrou croit la réforme de l'ISF encore corrigible
A lire aussi

LesEchos, publié le lundi 23 octobre 2017 à 10h11

Pour François Bayrou, la réforme de l'ISF a échappé au contrôle de son créateur. Le président du Modem, invité du « Grand Rendez-vous » Europe 1-CNews-« Les Echos » dimanche, s'est dit en accord avec la vision du président de la République de ne pas taxer l'argent qui s'investit dans l'économie réelle.

Mais il a réaffirmé son désaccordsur le vote de la suppression de l'ISF, la semaine dernière, jugeant que cela allait augmenter les écarts de richesse. « Je sais que la sensibilité du pôle social de la majorité, Emmanuel Macron y est sensible et en partage les attentes », a-t-il affirmé. D'après lui, Bercy a dénaturé l'esprit de la réforme initialement fléchée en faveur des prises de risque : « Ce n'est pas le bon équilibre, on traite de la même manière l'…

Lire la suite sur LesEchos

 
17 commentaires - Bayrou croit la réforme de l'ISF encore corrigible
  • avatar
    Strategique  (privé) -

    Pas souvent compréhensible vos refus. Et après réclamation on me dit de le refaire et le voila.
    Par contre Mr Bayrou est lui bien incorrigible. Contre une réforme qu'il a concocté ? Avant de s'en aller !
    Nous avons l'assentiment de Mr Bayrou Waouh c'est du millimétré ? Donc il faudrait corriger mais, cette réforme,
    Il la faut et elle est plutôt bien faite. Pourtant elle va encore creuser les différences. Sans pour cela la remplacer.
    Comprenne qui pourra car la langue de bois en politique est bien pire que la langue de p... par ailleurs. Mais bon,
    elle se pratique depuis tellement longtemps que, ses adeptes l'ont bien ciselé pour s'en servir in tel hi Jean Ment.
    Autrement dit c'est ce qui s'appelle : Parler pour ne rien dire.

    Bayrou à sa façon de s'exprimer !
    D'autres mobilise la quincaillerie pour taper sur des casseroles . .
    En fait, du bruit pour rien. Juste pour exister !

    avatar
    Laurencedarabi  (privé) -

    En effet, pour faire payer les riches il faudra se battre avec les insoumis.

    Laurencedarabic, avec le soutien de Raquel Garrido qui ne paie pas les charges sociales à l'urssaf.
    Ou son compagnon Corbières qui loge dans une HLM qui prive un pauvre de se loger avec sa famille.
    Belle image pour les travailleurs . .

    avatar
    Laurencedarabi  (privé) -

    Madame Garrido a contesté ces allégations ainsi que la caisse de retraite ! C'est à la limite de la diffamation mon bon...

  • Il ne devrait pas l'assigner à une réserve , comme les Ours ???

  • Bayrou devrait savoir que cet impôt fait fuir les capitaux qui vont en Allemagne, qui n'a pas d'impôts sur la fortune ,et qui n'a pas de chômage ,d'endettement et s'enrichit .

  • C'est cet arriviste qui a retourné sa veste politique a plusieurs reprise qui est incorrigible !

  • avatar
    menthe  (privé) -

    Il m'étonnerait fort que le Sénat puisse donner satisfaction à Bayrou, d'abord parce qu'en dernier ressort c'est l'AN qui décide. De plus le Sénat est tenu majoritairement par les LR qui eux souhaitaient la suppression totale de l'ISF.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]