Baroin (LR): Macron propose "du dynamitage", "pas une recomposition"

Baroin (LR): Macron propose

François Baroin, chef de file des Républicains pour les législatives à Tourcoing, dans le nord de la France, le 11 mai 2017

A lire aussi

AFP, publié le mardi 16 mai 2017 à 10h17

Législatives: pour Baroin, ce que propose Macron n'est "pas une recomposition", mais "du dynamitage"

François Baroin, chef de file des Républicains pour les élections législatives, a estimé mardi que ce que propose le nouveau chef de l'Etat Emmanuel Macron n'est "pas une recomposition", mais "du dynamitage".

"Ce que propose Emmanuel Macron, c'est du dynamitage (...), ce n'est pas une recomposition politique", a estimé M. Baroin sur RMC/BFMTV, jugeant que "la recomposition, c'est les Français qui vont le décider, sur la base d'un projet clair au moment des élections législatives".

"Ce sera projet contre projet", a-t-il affirmé, faisant état de "désaccords profonds" entre son camp et celui de La République en marche (nouveau nom d'En Marche!), notamment en ce qui concerne la fiscalité et la hausse de la CSG voulue par le camp Macron. 

Il a réaffirmé "contester" le choix fait par le LR Edouard Philippe, nommé lundi chef du gouvernement, jugeant qu'il se retrouvait "avec une mission particulière qui est un gouvernement provisoire pendant 4 semaines, dont le seul objectif sera d'aller soutenir les candidats qu'il ne connaît pas (...) et pour défendre un projet qu'il a combattu". 

"C'est un exercice intellectuellement difficile et il lui appartiendra à lui de résoudre cet élément de schizophrénie", a glissé M. Baroin.

Interrogé sur une éventuelle exclusion des Républicains qui soutiennent Emmanuel Macron ou qui rejoindraient le futur gouvernement, M. Baroin a réaffirmé que "la question ne se pose pas".

"On constate le départ, on le regrette", et "quand bien même d'autres rentreraient dans le gouvernement, c'est déjà derrière", a-t-il fait valoir, affirmant que "ce qui est devant c'est 577 candidats de qualité" aux législatives.

Le sénateur-maire de Troyes, qui est aussi président de l'Association des maires de France, a par ailleurs relevé que "malheureusement", "personne ne reviendra(it)" sur la loi sur le non-cumul des mandats, indiquant que, pour sa part, son choix était fait. "Je choisirai évidemment ma ville", a-t-il annoncé.

 
101 commentaires - Baroin (LR): Macron propose "du dynamitage", "pas une recomposition"
  • On a retrouvé la droite la plus CON du monde, ça faisait longtemps.
    Pourquoi ne pas donner sa chance à cette alternative démocratique qui a fait ses preuves dans d'autres pays ?

  • car vous êtes certain qu'il y ait besoin de Mr Macron pour allumer la mèche de la dynamite, depuis plusieurs années vous avez avec application dynamité votre parti, je ne vais pas les énumérer , dont le maintien de Mr Fillon à la présidentielle et les discours de vierges effarouchées contre les institutions de notre pays ..... , vraiment vous êtes assez grands pour dynamiter votre parti

  • Bien embêté ce Baroin !!!!!!!! Pourtant quand on prend les gens de très haut , qu'on est sur de soi , qu'on se voit premier Ministre de Juppé , puis de Sarkozy , et ensuite Fillon et que pour finir ; on est plus rien !!!!! si ce n'est prendre un parti complètement à l'agonie et qui va disparaître ; je savais que Baroin était prétentieux , mais je croyais intelligent ???? Je me suis trompé !!!! Décidément à Droite ; les affaires de corruption et la bêtise occupent une bonne partie des responsables .

  • OUI , Baroin il faut réagir fermement , nous allons redresser cette situation aux legislatives.....J' ose espérer , que ceux qui ont abandonné leurs convictions et leur loyauté seront battus...a savoir , philippe ,lemaire (monsieur 2 % ) , n.k.m. et quelques autres..

  • Un parti politique qui soutient et compte parmi ses membres dirigeants des mis en examen et qui a fait campagne derrire un candidat mis en examen, qui affirme qu avec 20 000€ par mois on ne peut pas mettre d argent de coté, un parti qui a formé le gouvernement dont presque la moitié du president, du 1 er ministre à ses ministres sont mis en examen ...est un parti qui n a pu lieu d exister...
    Ils ont beau se dirent republicains....ils n ont plus rien de republicain...sarko avait besoin de se persuader qu ils etaient republicains, c est pour ca qu il a changer le non...mais etant donné les resultats cela n a trompé personne....
    LR un parti en voie d extinction...c est normal...ils sont nombreux sur le vhemin de la justice et sans doute de la prison ....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]