Affaire Fillon : le parquet n'envisage pas "en l'état" le classement sans suite

Affaire Fillon : le parquet n'envisage pas ©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le jeudi 16 février 2017 à 13h45

Les avocats des époux Fillon, Mes Lévy et Cornut-Gentille, assurent qu'il n'y a pas "d'éléments suffisants pour requérir des poursuites".

Nouvelle bataille de rhétorique en vue dans l'affaire Fillon ? Jeudi matin, le Parquet national financier (PNF) a annoncé que les investigations pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux se poursuivaient. L'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) a remis son premier rapport de synthèse et il reste désormais à déterminer sous quelle forme l'enquête va pouvoir perdurer.

À ce stade, un classement sans suite est en tout cas exclu. « En tant qu'autorité de poursuite, il est de mon devoir d'affirmer que les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'…

Lire la suite sur LEPOINT

 
6 commentaires - Affaire Fillon : le parquet n'envisage pas "en l'état" le classement sans suite
  • D'après la presse étrangère qui n'a rien à voir avec les élections dans la plupart des pays européen pour moins que ça il ya démission!Personne comprend pourquoi il ne se retire pas!
    Il ya beaucoup de matière une société 2f conseil qui va à l'encontre de notre démocratie puisque en étant parlementaire il est interdit de gérer une entreprise privée! Des doubles emploi qui doivent être déclarés à l'ensemble des employeurs pour être soumis à cotisation des toutes les tranches:A;B;C
    Le parquet est parfaitement compétent il y a des choses de droit privé, la droite ferait mieux d'activer le plan B Mais avant il faudra modifier les statuts des LR car rien n''est prévu si un candidat est empêché!

  • si le parquet le classe sans suite où va-t-on ???

  • Qui de sérieux pouvait s'attendre à une autre issue en l'état? Quand on a décidé de mettre la démocratie sur les genoux en niant la présomption d'innocence que l'on glorifie chaque jour à un candidat principal à la présidentielle 67 jours avant le scrutin, comment aurait il pu en être autrement? Vive la séparation des pouvoirs...

  • herve75  (privé) -

    Normal il a été pris la main dans le pot de confiture. Il reste a valorisé ce qu'il a pris pour qualifier le délit quii est réel!

  • Le Parquet financier' dont la Procureur a étémise en place par Hollande, reconnait n'avoir pas d'éléments suffisants pour mettre Mr Fillon en examen..
    Mais, comme il est le candidat de la Droite et du Centre, au lieu de prononcer directement un " non lieu" , ils vont poursuivre " les investigations"..
    On nous avait pourtant expliqué que c'était un dossier simple et qui ne nécessitait donc pas de longues investigations..
    Ils ont rèçu longuement tous les impétrants, entre 5 et 7 heures, consulté tous les documents récupérés à l'Assemblée et à Bercy..
    Que leur faut il de plus?..
    Juste continuer de pourrir la campagne du candidat de la Droite..en demandant à un juge de continuer les investigations..
    On ne voit pas très bien, en la matière, ce qu'ils peuvent trouver d'autre que ce qu'ils ont déjà vu..
    Sommes nous encore en Démocratie ?...

    Sauf que cette procédure n'autorise pas la "mise en examen", ou c''est classement sans suite, si il n'y a pas d'élément a charge, ou enquête......

    Et la c'est enquête ou d'un juge d'instruction ou procès.......

    Donc l'affaire est loin d'être terminée, de plus j'imagine mal le parquet prendre cette décision sans élément(s) probant.

    Alors pour la théorie du complot......

    quand on est candidat de la droite et du centre vous l'avez dit on prononcera un non-lieu. Mais il perdra la confiance des citoyens.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]