Affaire Ferrand : pour Marine Le Pen, "cet enrichissement personnel ressemble fichtrement à l'affaire Fillon"

Affaire Ferrand : pour Marine Le Pen, "cet enrichissement personnel ressemble fichtrement à l'affaire Fillon"©franceinfo
A lire aussi

Source franceinfo, publié le jeudi 01 juin 2017 à 11h30

Le parquet de Brest a annoncé, jeudi 1er juin, l'ouverture d'une enquête préliminaire visant Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires. Une information saluée par Marine Le Pen. "Enfin !" a-t-elle lancée sur Europe 1, jeudi 1er juin, en apprenant la nouvelle.
"Rien d'illégal n'a été démontré mais moralement, est-ce qu'il y a un seul Français qui trouve normal que quelqu'un qui était à la tête des Mutuelles de Bretagne se constitue ainsi un patrimoine personnel au travers de sa compagne ? a fait mine d'interroger la présidente du Front national. Je pense que chacun considère qu'il y a là, au moins, une rupture morale."



La candidate aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais a ensuite établi un parallèle avec les soupçons d'emplois fictifs qui ont pesé pendant toute la campagne sur le candidat de la droite et du centre à la présidentielle : "Cet enrichissement personnel, qui est reproché à Monsieur Ferrand, ressemble quand même fichtrement à l'affaire Fillon."

 
308 commentaires - Affaire Ferrand : pour Marine Le Pen, "cet enrichissement personnel ressemble fichtrement à l'affaire Fillon"
  • La fausse blonde ferait bien de se taire . Fillon , comme elle, tapent dans les caisses publiques , c'est notre argent . C'est son histoire a elle qui ressemble a celle de Fillon .

  • Elle devrait balayer devant sa porte, car elle a du boulot et pour quelques années.
    Ce serait bien que vous le disiez, mais vous l'aimez la Marine, moi aussi mais à voiles

  • Et oui, les cadavres remontent toujours en surface ! Bien d'autres suivont après putréfaction,...
    Nous découvrons à grande vitesse, que Marine, finalement est la plus honnête, car comme elle avait expliqué pendant sa campagne, c'est elle même, un an avant les présidentielles, qui voulait être entenue par la Parquet pour ses affaires. Il aura fallu attendre la campagne électorale pour que le Justice se réveille et la convoque au moment cruciale de sa campagne... Mais au fait où en est cette convocation ? Plus de tam-tam médiatique à son encontre, plus de baveurs et caquettes... Par contre lorsqu'on demande des comptes à M. Macron sur l'affaire Ferrand, il répond : "Pas de commentaire" (?!) Mais voyons ... !!
    Il faut absolument mettre des "gardes-fous" à l'Assemblée Nationale !! C'est notre dernier "Jocker" !!!

  • toujours les memes pigeons qui croient aux promesses, ça recommence avec l'equipe à Macron

    Il y a aussi des pigeons qui croient les balivernes de marine.

  • tel père telle FILLE la Lepen!!! une provocatrice

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]