A Montpellier, Françoise Nyssen se pose en ministre de la culture des "territoires"

A Montpellier, Françoise Nyssen se pose en ministre de la culture des

François Nyssen arrivant à l'Élysée pour participer à un Conseil des ministres, le 31 mai 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 02 juin 2017 à 16h21

Fidèle à son parcours de femme de culture basée dans le sud de la France, Françoise Nyssen s'est posée vendredi à Montpellier comme une ministre de la culture "pour tous et pour tous les territoires".

La nouvelle ministre a choisi Montpellier pour son premier déplacement en région pour venir "saluer le travail" effectué dans une ville qui a choisi depuis des années "la culture comme axe de développement et de magnificence", a-t-elle déclaré lors d'un point de presse. 

L'ex-présidente de l'éditeur Actes Sud a visité le centre d'art contemporain La Panacée avec le maire et président de la métropole Philippe Saurel (DVG, soutien d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle) et le spécialiste de l'art contemporain Nicolas Bourriaud, chargé de mettre en place un ambitieux projet baptisé Montpellier Contemporain (MoCo).

"Je venais avec une priorité importante, c'est à dire que quand on est ministre de la culture, on est ministre de tous et de tous les territoires et c'est un axe fort du programme du gouvernement", a déclaré Mme Nyssen.

"On ne va pas faire de la culture +en chambre+ mais avec les gens qui la font et pour les gens", a ajouté la ministre, qui a fait sourire en utilisant le terme "là-haut" pour désigner le ministère parisien.

Dans sa vie d'éditrice et responsable d'un "écosystème culturel" à Arles (Bouches-du-Rhône), Françoise Nyssen a rappelé qu'elle disait toujours avec humour "que nous avions des bureaux +décentralisés+ à Paris".

La ministre a exprimé de "l'inquiétude" et une "attention totale" face à la situation de la librairie montpelliéraine et cévenole Sauramps, l'une des plus importantes de France, qui compte 140 salariés et a été placée en redressement judiciaire depuis le 13 mars. La date butoir pour les dossiers de reprise est fixée au mardi 6 juin à midi.

"De voir que tout à coup cette librairie en est arrivée là, c'est un véritable désastre et je considère qu'il faut qu'une solution soit trouvée", a-t-elle déclaré.

En marge de cette visite, Mme Nyssen doit aller soutenir dans l'après-midi le député sortant PS Patrick Vignal, qui se présente aux législatives avec l'investiture REM dans la neuvième circonscription de l'Hérault, où le candidat Front national Guillaume Vouzellaud est son plus rival le plus sérieux.

 
3 commentaires - A Montpellier, Françoise Nyssen se pose en ministre de la culture des "territoires"
  • Belle initiative, après un abandon culturel éprouvant et éprouvé pour et par les acteurs de la culture en région durant le mandat d'Hollande voilà un bon message envoyé

  • on en finirai par regretter l'existence même de la parité en politique ........

    après Les Najat, Ségo, Marisol, Emmanuelle, etc qui ont bavassé durant 5 ans, elle va pas nous en remettre une couche elle aussi !!!!

  • moi qui y habite , c'est pas la joie , traines savates , drogués en toute liberté , canabis vendu sur la comédie sans se cacher , en bref des gens qui viennent profiter du climat mais qui ne veulent pas bosser

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]