A défaut de vous entendre, entendez-nous !

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 17 février 2017 à 19h56

Si l'on fait abstraction du fait que la primaire de la droite et du centre pourrait n'avoir servi à rien dans le cas où François Fillon était débranché de la folle course à la présidentielle ; si l'on fait abstraction du fait que la primaire des écologistes pourrait n'avoir servi à rien si Yannick Jadot se retirait au profit de Benoît Hamon ou de Jean-Luc Mélenchon ; si l'on fait abstraction du fait que la primaire de la Belle Alliance populaire pourrait n'avoir servi à rien si les participant(e)s s'en allaient «marcher» pour Emmanuel Macron ; alors, tout cela mis de côté, il faut bien le reconnaître, ces primaires auront au moins servi et nourri le débat d'idées. Du très conservateur Jean-Frédéric Poisson en passant par le libéral-écolo François de Rugy jusqu'au…

Lire la suite sur Libération

 
1 commentaire - A défaut de vous entendre, entendez-nous !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]