A Cayenne, la milice des molosses en cagoule

A Cayenne, la milice des molosses en cagoule

Le collectif des «500 Frères», le 2 avril à Cayenne.

A lire aussi

Libération, publié le lundi 17 juillet 2017 à 17h16

Juillet et août s'annoncent très chauds en Guyane. Une enseigne de bricolage a placardé en format géant, dans les rues de Cayenne, une publicité d'un genre étrange sur la vente à prix réduit d'«armoires à fusil» pour une «maison en sécurité». Depuis des mois, il flotte dans l'air de ce territoire français d'Amazonie - où le port d'armes de chasse n'est toujours pas réglementé et où ce trafic se porte si bien qu'en 2014, la préfecture avait lancé une opération intitulée «Déposez les armes» - l'idée que la tranquillité domestique doit être garantie par soi-même pour pallier l'inefficience supposée des patrouilles et des juges.

En fin d'année dernière, les meurtres à leurs domiciles (par des voleurs, selon les enquêteurs) du président du Lions Club de…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - A Cayenne, la milice des molosses en cagoule
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]