11 septembre : l'hommage de Hollande passe mal aux États-Unis

11 septembre : l'hommage de Hollande passe mal aux États-Unis
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 14 septembre 2016 à 21h05

Alors que l'Amérique commémorait le 15e anniversaire des attentats du 11 septembre, François Hollande a rendu hommage sur Facebook aux victimes de ces attaques terroristes.

Un message du chef de l'État qui a été plutôt mal perçu outre-Atlantique. Le New York Post lui a d'ailleurs décerné lundi "le prix du plus mauvais commentaire de la semaine". Dans son post Facebook, François Hollande y dénonce les décisions prises par George W.Bush, à la suite ces attentats. "Les réponses que l'administration américaine a apportées à ces attaques planifiées de l'intérieur et exécutées de façon méthodique, loin d'éradiquer la menace, l'ont élargie à un plus vaste espace. Et notamment en Irak", a écrit le chef de l'État, avant d'ajouter : "Et si la France, avec Jacques Chirac, a refusé légitimement de se joindre à l'intervention, et l'a même condamnée, elle n'en a pas moins été victime des conséquences du chaos qu'elle a engendré".



Un commentaire que le New York Post juge inopportun "en un jour si sacré" et venant de son "allié le plus important". Le Washington Post a lui aussi réagi au post de François Hollande, rappelant que la France elle aussi était impliquée dans de nombreux conflits.

 
406 commentaires - 11 septembre : l'hommage de Hollande passe mal aux États-Unis
  • Vous n'auriez pas une autre info plus récente ?

  • Que M. Hollande rende hommage aux victimes, il me semble que sur ce role malheureusement il est tres bien rodé
    Par contre aller juger le comportement des autres, meme si celui ci est à blamer, est malvenu lorsque notre Pays est toujours aujourd'hui sous la tension d'une insécurité grandissante
    De plus alors que les décisions concernant la situation au Moyen Orient et particulièrement en Syrie sont prises uniquement entre la Russie et les States, on peut se demander pourquoi l Europe et particulièrement la France s'implique dans ces conflits et subit de plus "le devoir" d'accueillir des réfugies dont elle ne peut assurer des conditions de vie convenable au risque d augmenter par ailleurs une situation déjà bien perturbée

    Pénélope, il semblerait et il est meme certain que les anxiolytiques sont largement diffusés par tous les moyens médiatiques Il suffit de lire la tournure de l information pour comprendre ce que l'on veut transfuser dans nos cerveaux
    Certes c'est la peur de la réalité qui nous fait adopter l'attitude dite de l autruche... et l on nous emprisonne dans une pseudo conscience et pourtant nous devrions méditer ce que disait Shakespeare "la conscience fait de nous tous des couards" !

  • Mais qu"est-ce que notre armée fait donc en Afrique et au moyen orient?

    La même chose que nous faisions il y a plus d'un siècle en tant que colonisateur dans ces régions.

  • Mr Hollande parle en notre nom ? Pas d'accord !
    Quand on sait que la France est le pays classé N° 1 pour la vente d'armes ...c'est se moquer du monde !

    Gheisha

  • C'est vrai que chirac a eu la sagesse de ne pas vouloir intervenir.
    Mais qui c'est qui nous "engendre le chaos" en jouant les gros bras de chef de guerre en irak, en syrie, ce serait pas un dénommé hollande des fois?
    Alors soyons un peu sérieux monsieur, et faites montre d'un peu de décence pour les victimes, si tant soit que vous en ayez. Et de grâce arrêtez avec vos médailles ridicules.

    Que vous soyez conter hollande c'est votre problème, mais il n'a fait que lutter contre des attaques terroristes dans ces guerres, ce n'est pas le cas de sarkozy en Lybie

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]