01/11/2013 à 17:18

Yémen : l'activiste Tawakkol Karman offre son Nobel de la Paix à une association

L'activiste yéménite Tawakkol Karman, lauréate du prix Nobel de la Paix en 2011, a fait don de la somme qu'elle avait reçue pour son prix Nobel.

Photographe : MOHAMMED HUWAIS, AFP :: Le lauréate du prix Nobel de la Paix 2011, l'activiste yéménite Tawakkol Karman, le 4 août 2013 à l'aéroport du Caire photo : MOHAMMED HUWAIS, AFP
augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte

Tawakkol Karman a annoncé ce vendredi 1er novembre qu'elle avait offert la somme de 500.000 dollars qu'elle avait reçue pour son prix Nobel de la Paix.

Le don était destiné à une association d'aide aux familles de victimes de la répression du soulèvement de 2011, au Yémen. Ce fond d'aide a été créé il y a un mois par le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi.

"C'est un devoir envers les jeunes qui ont consenti des sacrifices pour le changement et pour l'édification du Yémen de demain, fondé sur la liberté, la justice, l'égalité et la bonne gouvernance", a déclaré la militante.

Tawakoll Karman, figure emblématique de la révolte populaire lancée en 2011 au Yémen dans le sillage du Printemps arabe, est la première femme arabe à avoir reçu le prix Nobel de la paix.

La prestigieuse distinction lui avait été décernée, conjointement avec deux autres lauréates, "pour leur lutte non-violente en faveur de la sécurité des femmes et de leurs droits à participer aux oeuvres de paix", comme l'avait expliqué le président du comité Nobel norvégien, Thorbjoern Jagland.

Elle avait partagé le prix avec la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf et sa compatriote Leymah Gbowee. Les lauréates avaient partagé le chèque de 10 millions de couronnes suédoises (environ un million d'euros) en trois parts égales.

 

les réactions à l'article archivé

voir mon journal de réactions aide
baromètres

politique

 CSA  BFM  Orange  Le Figaro

liens commerciaux

médiathèque
diaporamas photos vidéos AFP
sports
Castres, coeur de champion