Xavier Bertrand : Macron, le même phénomène que "Sarkozy il y a dix ans"

Xavier Bertrand : Macron, le même phénomène que "Sarkozy il y a dix ans"

Xavier Bertrand avait été contacté pour entrer dans le gouvernement d'Emmanuel Macron (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 25 juin 2017 à 07h44

L'ancien ministre du Travail de Nicolas Sarkozy estime que le président "divise pour mieux régner".


Dans une interview au Journal du Dimanche (JDD), le président dans la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand n'épargne pas Emmanuel Macron. Il compare l'arrivée à la présidence du candidat d'En Marche ! à Nicolas Sarkozy "il y a dix ans". "Lui aussi bluffait tout le monde, lui aussi allait renouveler complètement la vie politique", se souvient celui qui fut d'ailleurs le ministre du travail de Nicolas Sarkozy.



"En politique, le problème n'est pas de briller mais de durer", souligne encore le présidents des Hauts-de-France. Il estime d'ailleurs que "la magie" d'En Marche ! a déjà disparu, citant l'exemple de l'abstention record aux législatives.

"DIVISER POUR RÉGNER"

Xavier Bertrand explique encore n'aurait pas pu entrer au gouvernement car il n'était pas "prêt à renier es idées". "Macron n'a jamais été dans une logique d'union à l'allemande" déplore ainsi l'ancien ministre du travail, pourtant contacté par Alexis Kohler dans l'entre-deux tours.

Selon lui, en faisant entrer des personnalités de droite dans le gouvernement, Emmanuel Macron "applique un adage connu : diviser pour régner", critique encore le président des Hauts-de-France. Mitterrand et Sarkozy "n'ont rien fait d'autre" souligne Xavier Bertrand, qui annonce d'ailleurs qu'il renonce à briguer la présidence des Républicains, dont l'élection aura lieu en novembre, apportant son soutien à Valérie Pécresse.

 
87 commentaires - Xavier Bertrand : Macron, le même phénomène que "Sarkozy il y a dix ans"
  • ENCORE une fois c'est fou je ne sais pas ou nous allons mais on y va ,,,,macron bling bling un sarkozy numéro 2 ...je me répète mais on adore les stars même s'il elle n'ont aucun talent dans ce pays nous aimons idolâtrer nous aimons les people nous aimons les gens a la stephane bern ;;;;pendant ce temps la il y a 10 millions de chômeurs ;;;;un déficit record du jamais vu un pouvoir d'achat en baisse une inflation qui augmente a part cela tout va bien mr macron n'a pas l'air de s'en soucier et vous non plus les franchouillard du vote ;;;;on va se prendre une claque dans la gueule tu va voir peuple tu va voir prépare tes mouchoirs au revoir les gens.ET OUI

  • C'est tellement évident ! Comme Sarkozy, il est là pour servir ses copains et s'en ira lorsqu'il aura vidé les caisses et laissé la misère.

  • Lorsque les français vont se rendre compte du niveau des mesures imposées par Macron comme le CDI à durée limitée qui existe déjà et qui est une escroquerie sur le plan intellectuel et moral, nombreux vont s'en mordre les doigts. Dans le passé, une personne entrait dans une entreprise et pouvait y rester à vie. Si la personne faisait bien son travail et qu'elle progressait dans l'entreprise, cette dernière avait le souci de ne pas la perdre puisqu'elle faisait partie des meilleurs. Aujourd'hui, on embauche et on jette comme un klenex. L'entreprise ne sait plus former, motiver et faire grandir les gens avec elle.

  • il soutient et après il le descend bon exemple du tireur dans le dos connaissant le personnage pas étonné en plus dans le conseil des hauts de france tous les conseillers de sa majorité battue tandis au fn trois députés ouh ca fait mal la claque dans la figure pas vrai xavier

  • Ce qui réunira les français désunis ce sera le vision du portefeuille qui va s’aplatir a grande vitesse.

    Portefeuille aplati, baisse de la croissance.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]