Les retraités et l'usage des gaz lacrymogènes en Grèce

par euronews-fr

Remontés contre la politique d’austérité qui ampute leurs retraites, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Athènes contre l’austérité, aux cris de “nous ne pouvons pas vivre avec 400 euros”. Le rassemblement s’est envenimé à l’approche du palais gouvernemental lorsque des retraités ont tenté de renverser un bus de la police. Les forces de l’ordre les ont alors dispersés à coups de gaz lacrymogènes. Un faux-pas dont le gouvernement s’est excusé. Alexis Tsipras a toujours dénoncé l’usage de ces gaz irritants lors de manifestations de retraités et de travailleurs. Le gouvernement grec les a d’ailleurs interdit, dans la foulée du rassemblement. Six retraités grecs sur dix vivent avec des pensions inférieures à 700 euros par mois, a estimé la semaine dernière une de leurs associations, le Réseau unitaire des retraités.

 
0 commentaire - Les retraités et l'usage des gaz lacrymogènes en Grèce
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]