Assaut de Saint-Denis: le combat des victimes collatérales

par afp

Deux membres du "commando des terrasses" du 13 novembre s'étaient cachés dans leur immeuble de Saint-Denis. Réveillés par un déluge de feu, blessés par les balles de la police puis menacés d'expulsion, trois sans-papiers viennent d'être régularisés mais attendent encore d'être reconnus comme victimes.

 
0 commentaire - Assaut de Saint-Denis: le combat des victimes collatérales
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]