A Alep, les bombes russes font au moins 12 morts

par euronews-fr

Une ville détruite par une puissance de feu qui ne faiblit pas. C’est le calvaire d’Alep. Ce mardi, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, au moins 12 habitants des quartiers rebelles ont été tués dans l’attaque aérienne russe la plus violente depuis plusieurs jours. D’autres civils sont encore sous les décombres. Dans un quartier pro-gouvernemental, quatre personnes ont été tuées par un tir rebelle de roquettes. La Russie maintient ses raids intensifs en soutien au président Bachar al Assad. “Plus vite Washington comprendra que sans la Russie c’est impossible de battre le terrorisme international, plus vite la communauté internationale vaincra, déclare ici Anatoly Antonov, le vice-ministre russe de la Défense. Nous sommes prêts pour ce travail avec nos collègues américains et d’autres pays occidentaux.” A Derra, dans le sud du pays, au moins cinq écoliers ont péri dans leur école primaire, tués par un roquette tirée par les rebelles.

 
0 commentaire - A Alep, les bombes russes font au moins 12 morts
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]