Au Parlement britannique, une députée dénonce les insultes racistes et sexistes dont elle est victime

Au Parlement britannique, une députée dénonce les insultes racistes et sexistes dont elle est victime©Brut
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 18 juillet 2017 à 11h56

Lors d'un débat au Parlement britannique, mercredi 12 juillet, concernant les insultes que subissent les députés pendant les élections, Diane Abbot, députée travailliste, s'est exprimée sur ce problème qu'elle vit tout les jours.

"Négresse. Négresse encore et encore »
Alors que les signalements d'insultes et de menaces ont explosé lors de ces dernières élections, la députée Diane Abbot a pris part au débat. "J'ai reçu des menaces de viols, avec écrit : 'Pathétique, inutile, sale noire de merde, mocheté, grosse, salope noire' et 'négresse'. 'Négresse' encore et encore", détaille-t-elle.

Pour son équipe, la chose la plus surprenante dans le fait de travailler avec elle est le nombre de fois où le mot "négresse" lui est envoyé. Et malgré que ce problème soit…

Lire la suite sur Franceinfo

 
8 commentaires - Au Parlement britannique, une députée dénonce les insultes racistes et sexistes dont elle est victime
  • avatar
    humaminor  (privé) -

    Les démocraties changent, soutenues par la propagande de leurs médias.

  • Si vous ne voulez pas recevoir des insultes, ne faites pas de la politique. Ca fait partie du jeu de la politique qu'on le veuille ou non. Quel politicien ne s'est pas fait traiter de dictateur, réactionnaire, raciste, totalitaire, bo-bo et j'en passe ? En parlant de la personne en question (Abbot), c'est une personne que passe son temps à se plaindre et je ne connais pas une seule personne qui la soutient. Si vous scrutez le parlement britannique, vous y verrez de nombreuses personnes d'origines raciales différentes, ces dernières ne font pas l'objet d'insultes à répétition et ne pleurnichent pas à longueur de journée comme Abbot. D'après ce que j'ai entendu, cette personne joue la carte "raciale" rien que pour se faire plaindre de tout le monde. Et bien entendu, il y a des gens qui tombent dans le panneau.

    avatar
    humaminor  (privé) -

    J’ai un doute, vos informateurs exceptionnels ne seraient pas simplement des opposants politiques de cette dame?

  • Sommes-nous mieux placés avec nos insultes anti-Taubira?
    Moi, je fustigeais la politique de notre ministre de Guyane, pas sa couleur de peau vu que je suis Réunionnais avec un père beaucoup plus noir qu'elle!
    Vous les Blancs, vous demeurez toujours suspects!

  • Et les chinois on interdit Winnie L ourson : Y doit y avoir erreur sur la personne...

    Aucun rapport. Mais je suis sûr que vous pouvez faire pire.

  • quelle horreur et voir et d'entendre ça.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]