La diplomatie occidentale à la peine

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 16 juillet 2017 à 19h06

Le ballet diplomatique se poursuit dans les capitales du Golfe pour désamorcer la crise sans précédent ouverte depuis le 5 juin entre le Qatar et les quatre pays arabes qui ont rompu leurs relations avec l'émirat. Cette brouille qui se prolonge entre les pétromonarchies, toutes alliées stratégiques et partenaires commerciaux essentiels dans une région sous haute tension, préoccupe les responsables occidentaux.

Emboîtant le pas à ses homologues allemand, britannique et américain, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, s'est rendu ce week-end au Qatar, en Arabie Saoudite, au Koweït et aux Emirats arabes unis. En retard sur ses partenaires occidentaux, la France se devait d'aller plaider à son tour «pour un apaisement rapide dans l'intérêt de tous»…

Lire la suite sur Libération

 
3 commentaires - La diplomatie occidentale à la peine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]