Trois heures d'horreur pour les passagers d'un vol Antalya-Moscou

Trois heures d'horreur pour les passagers d'un vol Antalya-Moscou©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 12 octobre 2016 à 20h09

Le vol a tourné au cauchemar pour les passagers d'un vol de la compagnie Azur Air, reliant Antalya (Turquie) à Moscou (Russie).

Le voyage avait pourtant bien débuté, mais après seulement 45 minutes de vol, une passagère du Boeing 757, atteinte de diabète, a fait un malaise.

D'après le site russe mos.news, cette Russe, âgée de 50 ans, avait décidé de laisser ses doses d'insuline en soute, pensant ne pas en avoir besoin. Malheureusement, sa crise lui a été fatale. Le personnel de l'avion n'a malheureusement pas eu le temps de lui venir en aide. Plutôt que d'atterrir en urgence, le pilote du Boeing 757 a choisi de poursuivre sa route.

L'appareil ne comprenant pas de "pièce fermée", le corps sans vie de la passagère est resté étendu sur le sol de la cabine pendant près de 2h45, tout juste dissimulé sous un drap, comme le témoignent des photos publiées dans le tabloïd britannique The Sun. Habituellement, seuls les appareils effectuant des vols long-courriers sont équipés d'une pièce fermée, en cas de décès. Ce jour-là, le vol affichait complet. Le personnel navigant n'a donc pas pu isoler le cadavre dans une rangée vide, comme le prévoit le règlement des compagnies aériennes.

 
19 commentaires - Trois heures d'horreur pour les passagers d'un vol Antalya-Moscou
  • Tous les voyages débutent bien, erreur fatale de laisser ses médicaments dans la soute

  • Le pilote a choisi de poursuivre sa route plutôt que d'atterrir en urgence ???
    Ca s'appelle un homicide volontaire et non assistance à personne en danger ....
    il ne devrait théoriquement plus pouvoir exercer .... sauf s'il relève d'une juridiction nationale tolérant ce type d'agissement ........

    D'accord avec vous, mais il s'agit d'une compagnie turque. ...et dans ce type de pays on ne fait pas de différence entre un humain et un mouton...!! Et ça voudrait faire partie de l'Europe. .LAMENTABLE !!

    Et ça aurait changé quoi ? Elle était déjà morte, donc pas de "non assistance etc...."

  • "...laisser ses doses d'insuline en soute, pensant ne pas en avoir besoin."
    Comportement absolument incompréhensible et totalement stupide, allant à l'encontre de toutes les règles de précaution !

    "Trois heures d'horreur..."
    Encore une fois l'exagération des journalistes.
    Un mort n'est peut-être pas le compagnon de voyage idéal et même probablement pas mais de là à parler d'horreur, certains journalistes devraient apprendre ou ré apprendre à choisir les mots qu'ils utilisent !

    Là vous êtes exigeant. Le juste mot n'est plus de règle de nos jours, seul compte le.....buzz!!

  • Quel honte même pas de respect pour les morts, vite une photo pour le sensationnel

  • un peu de décence envers les internautes et beaucoup de respect pour cette femme.
    Un titre racoleur d'une belle imbécilité,cette femme était peut-être un djihadiste déguisé en cadavre.
    Une prise d'otage par des tarés qui tuent par plaisir religieux d'accord "Horreur" sinon les spécialistes du titre pourvoyeur de clic conduisez vous en gens intelligents.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]