Syrie : les forces russes déployées le long de deux zones de désescalade

Syrie : les forces russes déployées le long de deux zones de désescalade

Les forces de la police militaire russe ont été déployées le long de deux zones de désescalade en Syrie, dans le sud-ouest du pays et dans la Ghouta orientale (près de Damas), pour y surveiller le respect de la trêve, a...

A lire aussi

AFP, publié le lundi 24 juillet 2017 à 19h03

Les forces de la police militaire russe ont été déployées le long de deux zones de désescalade en Syrie, dans le sud-ouest du pays et dans la Ghouta orientale (près de Damas), pour y surveiller le respect de la trêve, a annoncé lundi l'armée russe.

"Pour assurer le respect du cessez-le-feu, la police militaire russe a déployé deux postes de contrôle et dix postes de surveillance" le long des frontières de la zone de désescalade dans le sud-ouest de la Syrie, a déclaré le général Sergueï Roudskoï, de l'état-major russe, lors d'une conférence de presse à Moscou. 

Les forces russes ont été déployées vendredi et samedi derniers dans cette zone, qui comprend les régions de Deraa, Qouneitra et Soueida, a-t-il précisé.

Deux autres postes de contrôle et quatre postes de surveillance ont été déployés lundi dans la Ghouta orientale, enclave rebelle proche de Damas, selon la même source.

"Ces mesures permettront de maintenir le cessez-le-feu, d'assurer l'accès sans entraves des cargaisons humanitaires et le retour des réfugiés et des personnes déplacées", a souligné le général Roudskoï.

La Russie a informé "à l'avance" ses collègues américains, jordaniens et israéliens du déploiement de ses forces dans le sud-ouest de la Syrie, a-t-il assuré.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a pour sa part estimé que la création de ces zones de désescalade était "un exemple concret" prouvant que Moscou et Washington sont en mesure de "travailler ensemble et trouver des solutions" en faveur du règlement du conflit syrien.

Négocié par les Russes et les Américains, le cessez-le-feu dans dans le sud-ouest de la Syrie, non loin des frontières jordanienne et israélienne, est entré en vigueur le 9 juillet.

L'arrêt des combats dans certaines "zones" de Ghouta orientale a été annoncé par l'armée syrienne le 22 juillet, quelques heures après l'annonce par Moscou d'un accord pour sécuriser cette enclave rebelle assiégée près de Damas.

Début juillet, des discussions multilatérales tenues à Astana au Kazakhstan n'avaient pas permis d'aboutir à la sécurisation de plusieurs zones pour parvenir à un cessez-le-feu durable en Syrie. 

Un possible déploiement de forces de maintien de la paix avait été évoqué pour quatre zones de la région d'Idleb (nord-ouest), de la province de Homs (centre), dans la Ghouta orientale et dans le sud du pays.

mak-mp/pop/mct

 
4 commentaires - Syrie : les forces russes déployées le long de deux zones de désescalade
  • Libro,malade incurable,atteint de russophobie,devrait se faire soigner....en Russie !!

  • le prix Nobel de la paix pour Poutine

  • poutine est un criminel de guerre, pas un homme de paix. le seul jury qu il aura, c'est celui du tribunal intenational et la prison de la haye

    Je trouve ahurissant de de voir encore des post de personnes traitant un chef d’état de criminel de guerre , ici le président russe alors que la plupart des dirigeants de l'UE et des USA mériteraient i d'être jugés par un tribunal international et condamnés à perpette car la peine de mort n'existe plus pour crimes de guerres ayant fait des millions de morts . Faites vos comptes de morts entre l 'Iraq, la Syrie , la Libye , le yemen , les pays de sahel ! Tous ces morts pour des raisons fallacieuses alors que seul le pouvoir , le fric et l'influence sur ces pays étaient les raisons de ce massacre de millions de gens innocents !!

    N'importe quoi.....

    lamentable analyse de la réalité sur le terrain et de la complexité des problèmes de la région et du monde dans son ensemble .

    rappelez-vous de milosevic. lui aussi se croyait à l'abri de la justice internationale .il a fini devant les juges internationaux pour crimes de guerre. méditez sur cet exemple

    je n'ai que faire de questions sans intérêt .toujours les mêmes d'ailleurs , qui ne riment à rien, sinon à pourrir le débat.

    vos commentaires étant une esquive permanente qui n'apporte toujours rien au débat.fermez le ban!

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher, c'est vous qui affirmez , que ce leader est criminel de guerre et non moi, je ne fais que vous demandez de le démontrez, j'ai déjà démontré que par la consultation du site du TPI aucune enquête sur ce sujet n'a été programmée par le TPI, il vous suffit de faire comme moi et allez sur internet, pour information le site est en langue Anglaise !

    vous continuez à esquiver. l'exemple de milosevic à ce sujet est suffisant . lui non plus n'était pas dans le viseur , jusqu'à ce qu'il s'y retrouve. tout arrive toujours à point. poutine aura aussi son tour. personne n'y échappe

    avatar
    STURMIIIG  (privé) -

    Mon cher, je n'esquive en rien, je démontre simplement concernant ce leader, que votre affirmation se base sur rien de consultable, pouvez-vous fournir les supports d'informations qui confirment votre affirmation, moi j'ai fourni le support d'information qui l'infirme, et vu que ce tribunal fait surtout dans le 2 poids et 2 mesures, de plus savez-vous que les USA ont voté une loi qui interdit de présenter à ce tribunal des ressortissants Américains, cela présume d'une partialité bien évidente de ce tribunal, car devant celui-ci aurait du être jugé les gardiens Américains d'une prison en Irak et bien d'autres gardiens de prisons dites secrètes dans le genre Bond Steel au Kosovo !

  • Il va falloir donner le prix Nobel de la paix à Poutine.

    poutine commence par massacrer les civils et ensuite veut jouer l'homme de la paix.belle fumisterie. ce n'est pas la nobel qu il aura,mais une cellule à la haye

    Oui pour le prix Nobel de la paix à Poutine. Car c'est bien l'un des seul a vraiment combattre les terroristes tous les autre font semblant, Ils s'en servent pour s'approprier le sous sol de la Syrie

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]