Syrie: les Etats-Unis "prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit"

Syrie: les Etats-Unis

Nikki Haley, l'ambassadrice américaine à l'ONU, à New-York, le 12 avril 2017

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 12 avril 2017 à 18h48

Syrie: les Etats-Unis sont "prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit" a affirmé Nikki Haley, l'ambassadrice américaine à l'ONU

Les États-Unis sont "prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit", a affirmé mercredi l'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley, avant un vote du Conseil de sécurité prévu plus tard dans la journée sur la Syrie.

"Nous sommes prêts à mettre tout notre poids et nos ressources derrière la diplomatie. Nous sommes prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit", a dit Mme Haley.

"Les États-Unis croient fermement qu'un processus politique peut fonctionner, malgré les désaccords", a-t-elle ajouté.

Le Conseil de sécurité était réuni avant un vote prévu à 19H00 GMT sur un projet de résolution demandant la coopération du gouvernement syrien dans l'enquête sur l'attaque chimique présumée survenue à Khan Cheikhoun la semaine passée, qui a fait au moins 87 morts, dont 31 enfants.

La Russie, alliée de la Syrie qui juge le texte "inacceptable" en l'état, devrait opposer son veto. Ce serait alors la huitième fois que Moscou se sert de cette prérogative au Conseil de sécurité pour bloquer une action onusienne à l'encontre de son allié syrien.

Les États-Unis ont clairement pointé du doigt le régime syrien pour cette attaque chimique présumée, et ont lancé une frappe punitive contre une base aérienne syrienne en fin de semaine passée.

Mercredi, le Royaume-Uni a dit être arrivé aux mêmes conclusions que les États-Unis. Des scientifiques britanniques qui ont analysé des échantillons du site de l'attaque ont conclu à l'usage de sarin ou d'un agent neurotoxique similaire, selon l'ambassadeur du Royaume-Uni à l'ONU.

"Pour cette raison, le Royaume-Uni partage les conclusions des États-Unis, qu'il est fortement probable que ce soit le régime (de Bachar al-Assad) qui est responsable de l'attaque contre Khan Cheikhoun le 4 avril", a déclaré Matthew Rycroft devant le Conseil de sécurité de l'ONU.

L'ambassadeur russe Vladimir Safronkov a fait part de ses doutes sur les arguments britanniques, se disant "abasourdi par ces conclusions".

"Personne n'a encore visité le site" de l'attaque chimique présumée. "Comment pouvez-vous savoir cela ?", a-t-il demandé.

L'envoyé spécial des Nations unies en Syrie a exhorté les États-Unis et la Russie à s'entendre sur une voie à suivre pour mettre fin à la guerre et pour préparer le terrain à une "véritable négociation".

 
15 commentaires - Syrie: les Etats-Unis "prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit"
  • Les USA ne veulent pas qu'une mission de l'ONU aille inspecter le site de la base Syrienne: Trump nous aurait-il trompé sur la vraie raison de ce bombardement?
    Besoin de remonter dans les sondages suite à échec de tous ces dossiers devant le congrès?

  • Steppenwolf  (privé) -

    non merci. pas la peine. on a pas besoin de dingues de la gâchettes. ça suffit comme ça. on a vu le résultat en irak. la bonne idée serait que tu restes chez toi cow boy à garder tes vaches.

  • Les Etats-Unis "prêts à contribuer à mettre fin à ce conflit"
    Les mensonges pleuvent de tout bord . Mettre fin au conflit Syrien; Oui en en continuant a bombarder Les infrastructures et les Aérodrome, pour enfin Profiter ou faire profiter les Milliardaires Islamistes d'Arabie saoudite et du Qatar ,donner a Israël le Golan Syrien et a la Turquie la Région d'Alep ...
    Vous allez voir c'est cela que ces genres de démocrates appel mettre fin au conflit Syrien

  • Assad pratiquement victorieux sur le terrain pourquoi aurait il commis cette stupidité et ce mettre de nouveau tout le monde contre lui bizarre !

    Vous devez connaître ceux qui Armes et finance tous ces terroristes en Syrie, se sont eux qui ont pratiqué ce genre d'embuscade a l armé Arabe Syrienne par l'intermédiaire des Terroristes, Leur But était de voir ce que le fou de TRUMP allait faire, eh bien ils ont vu et ils sont tous contant, Merkel, Hollande et d'autre tous ont applaudi ce dictateur Fou Qui tire sur les Syrien sans sommation sans preuves.
    Il crache sur les droits de l Homme, et sur le droit international ce type

  • humaminor  (privé) -

    Colin Powell agitait une fiole de produits chimiques de destruction massive pour envahir l’Irak, déjà le Royaume-Unis approuvait, tout était faux Colin Powell l’a avoué. Les mêmes méthodes sont appliquées pour déstabiliser la Syrie tout en sachant que les Syriens vont subir une instabilité économique et des attentats en permanence pour des décennies.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]