Syrie: le cessez-le-feu, une "priorité" pour les Etats-Unis

Syrie: le cessez-le-feu, une

Donald Trump et son conseiller à la Sécurité nationale, le général McMaster à Miami le 16 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 09 juillet 2017 à 03h33

Le cessez-le-feu qui doit prendre effet dimanche en Syrie est une "priorité" pour les Etats-Unis et "un pas important" pour la paix, a indiqué le conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump.

"A midi dimanche, heure locale, une zone de désescalade prendra effet dans le sud-ouest de la Syrie", a indiqué samedi dans un communiqué le général H.R. McMaster.

"De telles zones sont une priorité pour les Etats-Unis et nous sommes encouragés par les progrès réalisés pour atteindre cet accord", a-t-il dit.

"Les Etats-Unis restent mobilisés pour faire tomber l'Etat islamique, aider à mettre fin au conflit en Syrie, réduire les souffrances et permettre à la population de retourner dans leurs maisons. Cet accord est un pas important vers ces objectifs communs", a-t-il dit.

Le général McMaster, qui a diffusé ce communiqué dès la fin du G20, indique que Donald Trump a "discuté de cet accord avec beaucoup de leaders mondiaux durant le sommet", donc le président turc Recep Tayyip Erdogan, la Première ministre britannique Theresa May et la Chancellière allemande Angela Merkel.

Cette décision d'imposer un cessez-le-feu, annoncée vendredi par le ministre des Affaires étrangères russe, Sergei Lavrov, a été obtenue à la suite d'un accord entre les Etats-Unis, la Russie et la Jordanie, pays frontalier de la Syrie.

La Russie, alliée du président syrien Bashar al-Assad, était engagée dans des discussions avec la Turquie et l'Iran à propos de quatre "zones de désescalade" en Syrie.

M. Lavrov a indiqué que le cessez-le-feu serait supervisé par la police militaire russe "en coordination avec les Jordaniens et les Américains".

Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, qui implique aujourd'hui l'armée russe et celle des Etats-Unis à la tête d'une coalition internationale, plus de 320.000 personnes auraient trouvé la mort et des millions d'autres ont été déplacées.

bur-sg/lab/ple

 
3 commentaires - Syrie: le cessez-le-feu, une "priorité" pour les Etats-Unis
  • Steppenwolf  (privé) -

    Défaite américaine annoncée en Syrie. La partie est finie, les Etats-Unis seront obligés, une fois Daesch écrasé, de déguerpir. Comme cela s’est passé au Liban en 1983 et en Irak en 2011.

  • Jusqu’ici, les objectifs des pays occidentaux étaient plutôt de mettre de l’huile sur le feu, financer les terroristes, vendre le maximum d’armes, et instaurer le chaos en éliminant Assad à tout prix, le tout afin de faire passer par où il faut les sacro-saints pipe lines. Ce serait une bien bonne nouvelle que l’on s’intéresse enfin à « faire tomber l'Etat islamique, aider à mettre fin au conflit en Syrie, réduire les souffrances et permettre à la population de retourner dans leurs maisons ».

  • Tous mes voeux de reussite pour la paix en Syrie
    Bravo à ces deux grands Présidents : Trump et Poutine, pour leur intelligence
    et cette PAIX qu'ils mettent en place contre tous les dirigeants va-t-en guerre et
    leurs mercenaires pourris !
    Vive la Syrie libérée ! bravo à B.Al Assad pour son intégrité, bravo à la courageuse armée syrienne !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]