Séisme : le centre de l'Italie est-il maudit ?

Séisme : le centre de l'Italie est-il maudit ? ©euronews
A lire aussi

euronews, publié le mercredi 18 janvier 2017 à 19h31

"La bureaucratie tue plus que les séismes", peut-on lire sur une affiche. Cette manifestation à Grisciano, près d'Amatrice dans le centre de l'Italie, c'était dimanche.

Ironie du sort, quelques jours avant ce nouveau tremblement de terre, dans la même région. Les habitants protestaient contre la lenteur des travaux de déblaiement et de reconstruction.



Le centre de l'Italie est-il maudit ? Une fois encore la terre tremble. Avec en plus des chutes de neige comme on n'en avait pas vu depuis 50 ans, les températures les plus basses depuis 25 ans.
Et tant de sacrifices consentis depuis le 24 août dernier. Ce jour-là, le séisme faisait près de 300 morts, la plupart dans la ville de Amatrice. Deux mois plus tard, le 26 octobre, deux secousses légèrement plus au nord provoquaient d'importants dégâts mais sans faire de victimes. Puis le 30 octobre près de Norcia, toujours dans la même zone. Une autre secousse. Sans compter les 300 morts à L'Aquila, en 2009. Sergio Pirozzi, le maire d'Amatrice a déclaré ce matin à la télévision : " Je ne sais pas si on a fait quelque chose de mal, Je n'ai plus de mots".
 
22 commentaires - Séisme : le centre de l'Italie est-il maudit ?
  • le centre de l'Italie est durement touché, la neige le tremblement de terre, et pendant ce temps que font les politiques. Avec tous ces migrants l'Italie est devenue un 'CASINO'

  • tremblement de terre travaux au ralenti et chute de neige importante; ça fait beaucoup pour cette population concernée.

  • Pendant que nos chers politiciens se disputent le poste de futur président, l'Italie croule sous les difficultés (neige, tremblements de terre, immobilisation des bureaucrates indécis, gens ensevelis à sauver d'urgence, etc...
    Où sont les associations pour aider d'urgence ce pays ?

    Je préfère donner pour l’Italie que pour ces politiciens bouffis d'orgueil en France mais incapables de résoudre un seul problème !

    Gheisha

  • Quelle tristesse cette région est particulièrement dangereuse la solution bien sur, serait de déplacer les populations, vers des contrées pas exposée à ce genre de catastrophe, c'est facile à dire,surtout en Italie ou le peuple a des coutumes ancestrales dans les fermes vivent trois générations, et ce'st la maison familiale depuis des siècles, même si celle-ci est en ruine les familles ne bougeront pas. Et je les comprends moi même originaire d'un petit village je me vois mal obligé de partir.
    Je plains sincèrement les familles endeuillées, et ce qui ont tout perdu, une même maison reconstruite à l'identique n'aura pas la même âme.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]