Prêtres mariés : l'interview choc du pape François

Prêtres mariés : l'interview choc du pape François©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 09 mars 2017 à 20h35

Des prêtres de l'Église catholique latine pourront-ils être bientôt mariés ? Le pape François fait un pas de plus vers l'ouverture du sacerdoce aux hommes mariés. "Nous devons réfléchir, pour savoir si les viri probati sont une possibilité.

Ensuite, nous devons aussi déterminer quel rôle ils peuvent jouer, notamment dans les communautés éloignées", a déclaré Sa Sainteté dans les colonnes de l'hebdomadaire allemand Die Zeit dont le site du Figaro se fait l'écho. Les "viri probati" sont décrits comme des hommes d'âges mûrs qui ont convaincu sur le plan chrétien.



Selon le chef spirituel, c'est à l'Église de "discerner quand le Saint-Esprit appelle à quelque chose", ce qui ne bloquerait plus par principe l'accès aux hommes mariés. "Permettre de choisir le célibat" ou non, à de jeunes séminaristes "n'est pas la solution" au "sérieux problème des vocations", peut-on lire dans les colonnes de Die Zeit. Une prise de position qui est une première confirmant une volonté du Vatican de ne pas fermer la porte à tout changement. C'est d'abord au Brésil que certains hommes mariés pourraient être ordonnés prêtres le temps d'une phase expérimentale.
 
173 commentaires - Prêtres mariés : l'interview choc du pape François
  • Et bientôt ce sera.. un prêtre marié avec un compagnon de même sexe...ce pape est tellement "progressiste" et ouvert à la "modernité" que toutes les évolutions sont envisageables...

  • Oui effectivement il n'y a rien de choquant dans ce que dit le Pape puisque cela existe chez les chrétiens de tradition orientale, autorisé déjà par l'Eglise Catholique (Universelle). Donc pas de nouveauté dans vos annonces soi-disant choc!

  • Ce n'est pas un problème tabou, mais celui d'une compatibilité avec le sacerdoce. Rien dans tout cela, de dire institution vieillissante. Cette situation ne pas être confiée à des postes de haut rangs, pour la simple raison de disponibilité, la chaire est une chose, le fond de soit même en ait une autre.

  • C'est une très bonne nouvelle, une très bonne idée, un prêtre marié ne l'empêchera pas d'avoir et de partager sa foi, de pratiquer son sacerdoce. Bien au contraire! Il faut agir assez vite, ne pas attendre qu'un autre Pape soit élu et ne revienne sur cette bonne idée

    En quoi être marié empêcherait de prendre des responsabilités au sein de l'Eglise ou de propager la foi ?
    Est-ce que les chefs de grandes entreprises, les responsables politiques de haut niveau, tous ceux qui assument des responsabilités et dont dépendent souvent des milliers d'hommes et de femmes devraient-ils être tous célibataires ?
    Revenons à l'histoire même de l'Eglise pendant 1000 ans les prêtres et les religieuses avaient le choix du célibat.. je ne suis pas sur que l'obligation du célibat ait été dicté seulement pour une raison de comptabilité au service de la foi !

  • Il faut réfléchir avant d'accuser quelqu'un ou une institution d'hypocrisie. Par contre, ce qui est important n'est pas la pratique ni le nombre de personnes présentes (femmes ou hommes) afin d'établir une règle. Il est important de considérer et bien interpréter l'exégèse de la Bible afin de connaître la théologie. Je suis protestant, donc, pas du tout contre le mariage des hommes d'église. Par contre, ce qui dit mariage, dit également la possibilité de divorce. Si la femme n'est pas intégrée autant dans le ministère, se sentirait-elle délaissée? Si les deux sont trop occupés, s'éloigneraient-ils les uns des autres? L'apôtre Pierre était marié, la Bible parle de sa belle-mère. Mais que ferait l'église face aux autres problèmes possibles si le mariage est ouvert aux prêtres?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]