Présidence : la France en embuscade

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 20h26

C'est donc ce vendredi soir, après des mois de marchandage diplomatique en tout genre, que sera connu le nom de celle ou de celui qui prendra la direction générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Voilà des mois que chacun des prétendants avait intégré la volonté des Etats-Unis de claquer la porte de cette instance culturelle. C'est fait. Sans doute la Française Audrey Azoulay mesure-t-elle l'ampleur de la tâche qui l'attend, si d'aventure elle devait remporter la mise : donner à l'Unesco les moyens de ses ambitions à l'instant même où l'un de ses plus gros contributeurs financiers décide de lui tourner le dos. Car c'est elle, fille d'un conseiller du roi du Maroc, qui pourrait coiffer au poteau les deux autres…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Présidence : la France en embuscade
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]