Mossoul: appel de l'ONU en faveur de la justice et de la réconciliation

Mossoul: appel de l'ONU en faveur de la justice et de la réconciliation

Panache de fumée au dessus de la vieille ville de Mossoul, lors de la reprise de la ville par l'armée irakienne, le 10 juillet 2017

A lire aussi

AFP, publié le mardi 11 juillet 2017 à 10h58

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a lancé un appel mardi en faveur de la "justice" et de la "réconciliation", après la reprise de Mossoul par les forces gouvernementales irakiennes.

Dans un communiqué publié à Genève, M. Zeid a indiqué que l'Irak "doit maintenant relever toute une série de défis en matière de droits de l'Homme qui, s'ils ne sont pas relevés, pourraient déboucher sur d'autres violences et souffrances pour les civils".

"Les femmes, enfants et hommes de Mossoul ont vécu l'enfer sur Terre et enduré des actes de perversion et de cruauté indicibles", a ajouté M. Zeid. "Daesh a forcé des dizaines de milliers d'habitants de la ville et des environs à quitter leur maison et les a utilisés comme boucliers humains, ce qui constitue un crime de guerre", a-t-il continué.

"Les combattants de Daesh peuvent continuer à tuer et à terroriser par des attentats à la bombe et des enlèvements", a-t-il averti.

Et d'indiquer que "selon les informations recueillies par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme", Daesh "pourrait s'être rendu coupable de crimes internationaux tout au long des trois années pendant lesquelles il contrôlait non seulement Mossoul, mais aussi une grande partie du territoire irakien".

Le Haut-Commissaire cite notamment l'enlèvement de 1.636 femmes et filles, ainsi que de 1.733 hommes et garçons, tous de la communauté yézidie, dont on reste à ce jour sans nouvelles.

Dès que la situation sur le terrain le permettra, le gouvernement irakien devra restaurer l'Etat de droit et "garantir que les droits de l'Homme et les besoins fondamentaux des civils vivant dans les zones reprises à Daesh soient respectés", a encore indiqué M. Zeid.

mnb/ole

 
2 commentaires - Mossoul: appel de l'ONU en faveur de la justice et de la réconciliation
  • La perte de sa base Mossoul ne met pas fin à l'existence et à l'idéologie de l' Etat islamique . Daech partira essaimer ailleurs : dans des Etats en faillite, faibles ou bien complaisants.
    Les appétits des voisins de l'Irak, qui se sont investis dans la guerre civile, vont s'affirmer et d'autres festivités belliqueuses ne tarderont pas à commencer entre l’Iran qui va vouloir consolider un corridor vers la Méditerranée (son objectif) et la Turquie sunnite qui se considère comme un rempart contre l'influence iranienne dans cette région.
    Au Moyen -Orient on règle un problème aussitôt il en apparaît d’autres.
    Donc que va faire l’ONU ? Condamner et s’agiter comme c’est souvent le cas.

    En ce qui concerne l'Europe, il faut s'attendre à un retour de djihadistes européens aguerris et forcément motivés ... Nous n'en n'avons pas fini avec ces individus fanatisés.

    C'est une grande crainte parfaitement justifiée. Notre bien aimé vénéré avait dévoilé que l'Europe s'organisait à les détruire sur place. Combien passeront à travers les mailles du filet ?

    Certes l'Etat islamique sera défait en Irak et en Syrie mais malheureusement son idéologie malfaisante pourrait perdurer. Telle une pieuvre, elle a essaimé un peu partout : au Maghreb, en Europe, au moyen et proche Orient mais aussi en Asie dans les pays islamisés.

  • Toutes ces agitations verbales de l'ONU sont d'une stérilité affligeante et même pas bonnes pour "distraire" encore quelques crédules devant les énormes souffrances et tragédies des hommes, largement initiés et terriblement aggravés par des interventions militaires stupides des certaines puissances prêtes à récidiver ailleurs pour alimenter la spirale infernale sous prétexte de vouloir l'arrêter. Si l'intention est à priori louable (bénéfice du doute), cette méthode, dictée par les arrières pensées "stratégiques" des ceux qui veulent dominer le monde, n'est certainement pas la bonne et va se solder par un désastre global.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]