Moi président, ma vérité, l'alternative

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 17 février 2017 à 19h56

Salut les bad hombres des médias malhonnêtes, c'est Donald. Vraiment une bonne idée (la mienne), cette conférence de presse jeudi dans la «East Room». Classe, avec ces rideaux dorés qui me rappellent mon appart de la Trump Tower. J'ai pris un plaisir dingue : j'avais l'impression d'être de retour derrière la grande table de The Apprentice, où je disais : «Vous êtes viré !» Jeudi, je voyais toutes les mains levées de journalistes, je jouais les chauffeurs de salle, toi, toi, il y avait ce mauvais journaliste de CNN, et puis ce type qui m'embrouillait avec ses histoires d'augmentation d'actes antisémites. D'abord, je lui ai dit de s'asseoir, calmos amigo, puis je lui ai dit : «Je suis la personne la moins antisémite que vous allez rencontrer dans votre vie entière.»…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Moi président, ma vérité, l'alternative
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]