Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie

Le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel, lors d'une conférence de presse, le 21 avril 2017 à Tripoli, en Libye

A lire aussi

AFP, publié le samedi 21 octobre 2017 à 12h15

Le Maroc a annoncé samedi avoir décidé du rappel pour consultation de son ambassadeur à Alger, en réaction à des déclarations du ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, accusant des entreprises marocaines de "blanchir l'argent du haschich" en Afrique.

Qualifiant dans un communiqué les déclarations de M. Messahel de "gravissimes", le ministère marocain des Affaires étrangères a également indiqué avoir convoqué vendredi soir le chargé d'affaires de l'ambassade d'Algérie pour lui faire part du "caractère irresponsable, voire enfantin" des propos visés.

Intervenant la veille à Alger lors de l'université d'été du Forum des chefs d'entreprise, le chef de la diplomatie algérienne a évoqué la montée en puissance des investissements marocains sur le continent au cours des dernières années, et la rivalité entre voisins maghrébins dans ce domaine.

"Les banques marocaines, c'est le blanchiment de l'argent du haschisch, ça tout le monde le sait. C'est des chefs d'Etats africains qui me le disent", a affirmé Abdelkader Messahel, selon des extraits de l'intervention largement partagés samedi matin sur les réseaux sociaux et internet.

"Si c'est ça les banques, je ne sais pas, personne ne nous impressionne. La Royal Air Maroc (la compagnie publique marocaine, ndlr) transporte autre chose que des passagers, et cela tout le monde le sait. On n'est pas le Maroc, On est l'Algérie. On a un potentiel, on a de l'avenir. Nous sommes un pays stable", a-t-il renchéri.

Pour Rabat, ces "propos affabulatoires" sont "d'un niveau d'irresponsabilité sans précédent dans l'histoire des relations bilatérales" et "témoignent d'une ignorance aussi profonde qu'inexcusable des normes élémentaires du fonctionnement du système bancaire et de l'aviation civile".

"Ces déclarations sans fondement ne sauraient porter atteinte à la crédibilité ni au succès de la coopération (...) avec les pays africains", a encore souligné Rabat, avant de cibler à son tour Alger.

"Ces allégations mensongères ne peuvent justifier les échecs ou cacher les véritables problèmes économiques, politiques et sociaux de ce pays", a ainsi fustigé le ministère marocain.

Les sources de tensions -parfois marquées par des rappels d'ambassadeur pour "consultation"- sont relativement fréquentes entre les deux frères ennemis du Maghreb.

Les frontières algéro-marocaines sont fermées depuis 1994, et les deux pays entretiennent des relations difficiles en particulier autour de la question du Sahara occidental.

Cette ancienne colonie espagnole est en grande partie sous contrôle du royaume, qui la considère comme partie intégrante de son territoire. Mais le Front Polisario, soutenu par l'Algérie, en réclame l'indépendance.

 
4 commentaires - Maroc et "argent du haschich": Rabat rappelle son ambassadeur en Algérie
  • alger cherche toujours a cacher ses défaites a accuser les autres de tout les maux ... le Maroc n'a pas de pétrole et vit mieux que l'Algérie ... ils n'arête pas de se comparer au Maroc dans tout les domaines, ils suffit de regarder leur programmes télé

    En attendant, les algériens refoulent les migrants vers le sud, on aimerait que le Maroc en fasse autant.

    le Maroc respecte ses engagements mondiaux ... tout comme la France d'ailleurs, et je parle du gouvernement pas vous

  • Le Maroc devrait faire profil bas et combattre réellement sur son propre territoire l'économie de la drogue... mais cela réduirait la manne financière et mettrait au chômage des milliers de marocains. Ceci explique cela.
    Seule mesure qui touche: le boycott de la destination Maroc par les touristes occidentaux !

  • C'est une vérité !

    cela fait des décennies que le Maroc inonde l'Europe de centaines de tonnes de cannabis

    Si réellement Mohamed 6 le voulait, il y longtemps que ce trafic aurait cessé !!

    Il est de notoriété public, que toute la cour Marocaine a intérêt dans ce juteux trafic (voir le livre de pierre Péant "Notre Ami le Roi" et d'autres sur ce sujet )

    Mohamed 6 n'est il pas d'ailleurs classé 12 eme Fortune mondial par FORBES avec 2,1 Milliards de dollars de "Cagnotte" d'où vient cet argent ?? Alors que tout ses frais son pris en charge par la Cour, Un salaire ? il n'en a pas !

    Donc il est évident , vu les décennies d'intoxication faîtes a nos jeunes, avec ce poison, que Mohamed 6 à des intérêts dans ce trafic et dans bien d'autres

    Nos gouvernants sont complices de cet état de fait !!, car il est inimaginable que depuis le temps ou est parfaitement identifié la fière Marocaine et qui en sont les responsables trés trés hauts placés a sa tête , que rien n'a était fait ni entrepris !!

    L'Europe, pour de sombres raisons politiques, couvre ce trafic !!

    Pour la paix social du Riff , région de culture sur des centaines d'hectares de ce poison, et DONC pour la paix du Roi M6, nous acceptons: le dépravation de notre jeunesse et tout ce qui và avec, Economie souterraine, règlements de comptes a coup de Kalashnikov, toutes formes de délinquances générée par ce honteux trafic !!

    Jusque QUAND, nos gouvernants successifs vont ils accepter l'inacceptable, c'est a dire de faire payer aux citoyens Français, La Royale PAIX du Roi M 6 ??!!!

    Tout ceux qui ont étaient au Maroc, savent qu'en dehors des Palaces et ryads de luxes pour étrangers fortunés et la caste Marocaine, le Peuple Marocain manque de tout et crève de Faim !!!! Les récentes émeutes au Maroc attestent de cette réalité !!

    Alors OUI , ce dirigeant Algérien a complétement raison !!!

    Tout comme la votre envers les Français, momo

  • Comment les Algériens peuvent-ils "la ramener": au Maroc l'industrie se développe, il y a une grosse production de fruits et légumes, le pays avance doucement bien sur, mais il avance contrairement à l'Algérie qui ne vit (pour certains) que des recettes du pétrole.

    la plus grosse production est celle du haschich
    les photos satellites le prouvent

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]