Madrid-Barcelone : la tutelle à tue-tête

Madrid-Barcelone : la tutelle à tue-tête

Carles Puigdemont (au centre) et des membres de son gouvernement, lors de la manifestation du 21 octobre à Barcelone.

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 20h26

Un cycle historique se termine. Quarante ans après la légalisation de la «Generalitat» (l'exécutif de Catalogne), que le franquisme avait réduite à néant en 1939, voici que cette même institution est sur le point d'être mise sous tutelle par Madrid. Sauf énorme surprise - à savoir que les séparatistes au pouvoir régional convoquent des législatives anticipées -, la Catalogne sera dès samedi pilotée par l'administration dirigée par le conservateur Mariano Rajoy. Une véritable humiliation pour l'immense majorité des 7,5 millions de Catalans, séparatistes ou non, lesquels ont toujours associé la «Generalitat» au symbole par excellence d'une certaine souveraineté. «Notre exécutif tel que nous l'avons connu ces quarante dernières années est en danger de mort.…

Lire la suite sur Libération

 
3 commentaires - Madrid-Barcelone : la tutelle à tue-tête
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]