Liesse chez les Cubains de Miami après la mort de Fidel Castro

Liesse chez les Cubains de Miami après la mort de Fidel Castro ©dh_be
A lire aussi

dh_be, publié le samedi 26 novembre 2016 à 11h45

L'annonce de la mort de Fidel Castro a été accueillie dans la liesse par un millier de Cubains de Miami aux cris de "Cuba libre!", "liberté, liberté!", accompagnés de champagne, de selfies et de chants avec des concerts de tambours et de casseroles. "C'est triste de se réjouir de la mort de quelqu'un, mais en fait cette personne n'aurait jamais dû naître", déclare Pablo Arencibia, un enseignant de 67 ans exilé depuis 20 ans.

Spontanément, ils sont plus d'un millier, de tous âges et parfois presque en pyjama, à être descendus dans les rues des quartiers de la Petite Havane et Hialeah à Miami.

"Maintenant au tour de Raul", "Vive Cuba", clamaient aussi les manifestants. "C'était un criminel, un assassin et un homme misérable", estime Hugo Ribas, 78 ans. "Toute sa famille est criminelle", ajoute-t-il.



"C'est un grand moment pour la communauté cubaine et je suis avec elle", souligne Debbie, une Américaine née en Floride qui vit dans le quartier de la Petite Havane. Pour plusieurs Cubains de Miami, l'optimiste n'est cependant pas de mise pour Cuba après la mort de Fidel Castro. "Je ne crois pas que cela va changer quelque chose", soupire Aymara.
 
40 commentaires - Liesse chez les Cubains de Miami après la mort de Fidel Castro
  • Que pensent-ils, les cubains de Miami, de l'arrivée au pouvoir du "démocrate" Trump, et de l'accueil qu'il réserve aux immigrès latino-amiricains...

  • Staline ... Franco ... Hitler ... Mao ... Castro ! Sale temps pour les dictateurs ! Vive la démocratie !

  • gloire à toi, Batista, qui maintins, avec l'aide des démocraties dont la plus grande (les USA), le peuple dans l'analphabétisme pour mieux l’exploiter, et que Fidel Castro et son équipe a réussi, en peu de temps, à redonner dignité par l'alphabétisation, par un système de santé gratuit, etc. Alors, effectivement, rien n'est parfait, et surtout pas chez nous belle démocratie, mais s'il vous plaît, gardez un peu de recul...comparez ce qui est comparable : à ressources similaires, Haïti est une démocratie, les élections sont libres, mais le taux de pauvreté est désespérant, le taux d'alphabétisation est déplorable... Merci à la révolution cubaine d'avoir donné à manger, à se cultiver aux cubains. Même si tout n'est pas parfait. Il y a trop de donneurs de leçons calés dans leur fauteuil, qui ne prennent pas de risques en critiquant à tout crin !

  • tiens les résistants de la dernière seconde ils sont tous contents ces imbéciles , c'est tellement facile de résister quand on ne prends pas part , encore des personnes qui ne veaux pas mieux connaître .

  • J'en connaît un qui doit faire préparer son avion pour un hommage à un dictateur de la pire espèce.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]