Les dates clés de la bataille de Mossoul

Les dates clés de la bataille de Mossoul

Le 15 juin 2017 dans le quartier al-Shifa à l'ouest de Mossoul

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 18 juin 2017 à 10h55

Les principales étapes de l'offensive des forces irakiennes pour chasser le groupe jihadiste État islamique (EI) de Mossoul, son dernier grand bastion urbain en Irak.

Dimanche, l'armée, les forces d'élite du contre-terrorisme (CTS) et les forces de la police fédérale ont lancé l'assaut contre la vieille ville, une zone densément peuplée où sont retranchés la grande majorité des jihadistes restés à Mossoul.

- Début de l'offensive -

Le 17 octobre 2016, les forces irakiennes lancent une vaste opération pour reconquérir la deuxième ville d'Irak où l'EI avait proclamé son "califat" en juin 2014.

Quelque 30.000 membres des forces de sécurité sont impliqués, avec le soutien d'une coalition internationale antijihadistes menée par les Etats-Unis.

En deux semaines, des dizaines de localités environnantes sont reprises, dont la ville chrétienne de Qaraqosh. 

- Entrée dans la ville -

Début novembre, l'armée annonce être entrée dans la ville par l'est.

Le chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, sort d'un an de silence pour exhorter ses troupes à lutter jusqu'au martyre.

Le 8 novembre, les peshmergas, combattants kurdes irakiens, annoncent avoir repris Bachiqa, à une douzaine de km au nord-est. Le 13, les forces irakiennes reprennent le site antique de Nimrod, à une trentaine de km.

Les paramilitaires du Hachd al-Chaabi (Mobilisation populaire), dominées par les milices chiites, annoncent fin novembre avoir coupé la voie d'approvisionnement de l'EI entre Mossoul et la Syrie.

- Mossoul-Est 'libérée' -

Le 8 janvier 2017, les forces d'élite du CTS atteignent pour la première fois le Tigre depuis l'est.

Le 24 janvier, les forces irakiennes annoncent avoir "totalement libéré" la partie est de Mossoul.

- Offensive sur l'ouest -

Le 19 février, le Premier ministre Haider al-Abadi annonce le lancement des opérations militaires pour reprendre la partie occidentale de Mossoul.

Peu après, les forces irakiennes entrent dans l'ouest après avoir reconquis l'aéroport désaffecté et la base proche de Ghazlani.

Le 12 mars, l'envoyé spécial américain auprès de la coalition antijihadistes affirme que les forces irakiennes ont coupé tous les accès routiers à Mossoul-Ouest, piégeant l'EI.

Le 14 mars, les forces irakiennes annoncent la reprise d'un nouveau site symbolique: la gare ferroviaire. Elles ont déjà repris plusieurs bâtiments importants ou symboliques à Mossoul-Ouest, à l'instar du siège du gouvernement de la province de Ninive, ainsi que le musée vandalisé par les jihadistes.

- Vieille ville -

Le 4 mai, les forces irakiennes ouvrent un nouveau front dans le nord-ouest de Mossoul. L'opération vise à achever le siège de la vieille ville, où quelque 100.000 civils sont actuellement piégés par les jihadistes selon les estimations de l'ONU

Le 9 mai, Bagdad annonce la "libération" de "la Zone Industrielle Nord" de Mossoul par les CTS. Le 16 mai, un porte-parole affirme que les forces irakiennes ont repris près de 90% de Mossoul-Ouest.

Mi-juin, l'ONU estime à plus de 860.000 le nombre d'Irakiens qui ont été déplacés à un moment ou à un autre par la bataille de Mossoul.

Le 18 juin, les forces irakiennes lancé l'assaut contre la vieille ville.

 
0 commentaire - Les dates clés de la bataille de Mossoul
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]