Le groupe Etat islamique menace l'Allemagne d'attentats

Le groupe Etat islamique menace l'Allemagne d'attentats©Wochit
A lire aussi

6MEDIAS, publié le vendredi 01 avril 2016 à 17h09

L'Allemagne figure parmi les potentielles prochaines cibles de l'organisation terroriste Etat islamique. C'est ce que révèle le groupe de renseignement SITE, dont la spécialité est la veille des activités jihadistes sur la Toile.

Selon le quotidien allemand Die Welt, qui relaie les informations de SITE, Daech a appelé les musulmans à commettre des attentats outre-Rhin en publiant cinq photos de lieux allemands.



Parmi les cibles désignées, on trouve les bureaux de la chancelière Angela Merkel à Berlin ainsi que l'aéroport de Cologne. Une photo montre les bâtiments de la chancellerie en proie aux flammes avec le message "L'Allemagne est un champ de bataille". Un deuxième cliché montre un homme en tenue militaire, regardant l'aéroport, avec le message "Ce que nos frères ont fait en Belgique, tu peux le faire aussi". Une référence claire aux attentats perpétrés à Bruxelles le 22 mars.

Les autorités allemandes ont pris connaissance de ces messages inquiétants mais elles ne devraient pas prendre de mesures particulières. En tant que cible du terrorisme, l'Allemagne a déjà renforcé drastiquement son arsenal sécuritaire.

 
117 commentaires - Le groupe Etat islamique menace l'Allemagne d'attentats
  • Pour nous montrer de belles photos comme celle là c'est qu'ils savent ou ils sont ces djhiadistes

  • Au final le printemps arabe n' aura servi que la stratégie du chaos .. Dans celle ci l' Europe a eu un jeu trouble en s'alignant comme elle le fait très souvent d'ailleurs sur les Etats-Unis sans voir que les dirigeants américains avaient au Proche Orient et au Moyen Orient des intérêts particuliers pour une économie de marché .
    Concernant le terrorisme et les migrations ce sont les pays européens qui se retrouvent aujourd'hui (et se sont retrouvés hier) en première ligne et qui se sont laissés instrumentaliser,
    les Etats-Unis étant géographiquement trop loin du Proche Orient ..
    Aujourd'hui une seule question se pose : " Comment mettre fin à un chaos que nous sommes allés créer nous-mêmes ?" ... Il est évident que cela nous retombe dessus !

    C'est tout à fait ça.
    L'Europe et les Etats-Unis ont regardé sans broncher Bachar el-Assad maintenir la stabilité de la région en massacrant sa population.
    L'Europe et les Etats-Unis ont fait semblant de soutenir l’opposition démocratique qui a donc très vite été débordée par l'État islamique.
    Avec tous les acteurs du conflit en Syrie, nous ne sommes pas près de sortir de ce mélange de guerre économique, guerre froide et guerre sainte.

    Je suis d'accord avec votre analyse, glaf ... C'est la méthode des théoriciens ultraconservateurs américains qui, lorsqu'on veut contrôler une région aussi vaste soit-elle, consiste à la laisser s'enfoncer le plus longtemps possible dans le chaos voire même à l'organiser en sous main et puis ce chaos une fois développé à surtout ne pas chercher à y rétablir l'ordre .
    Cela s'appelle la démocratie à l'américaine: celle qui est au service de leurs intérêts (de marché) et qui divise les communautés pour mieux les affaiblir ( dans cette région chiites et sunnites) .
    Sauf que maintenant ça se complique de plus en plus: les Russes et les Turcs qui ont d'autres intérêts régionaux économiques et politiques, n'ont plus la même approche de la situation que les Américains et comme vous le dites: " nous ne sommes pas près de sortir de ce mélange de guerre économique, guerre froide et guerre sainte " .....
    L' Etat islamique a donc pu s'installer sur les territoires irakien et syrien avec comme parrains l' Arabie Saoudite et les ..... Etats-Unis (!) (et ceux qu'ils entrainent avec eux).
    Bonne journée

  • Qui peux encore dire aujourd'hui que l'Europe n'est pas en guerre ? Je pense qu'à un moment donné il va falloir arrêté les slogans Je suis Paris, je suis Bruxelles, les plus jamais ça, Les minutes de silence et autres marches silencieuses que je respectes sont en effet indispensables comme marque de respect vis à vis des victimes, mais il faut garder à l'esprit que cet attitude de bisounours est inefficace contre le terrorisme.

    Que voulons nous exactement ? Vivre en paix loin de ses gens qui se refusent d'évoluer. de plus nous connaissons les pays que je ne nommerais pas qui abritent depuis bien longtemps le terrorisme international. A ceux-la nous devrions leur lancer un ultimatum pour qu'ils cessent ça immédiatement sous peine de voir leur pays vitrifié. Comme je le dirais toujours c'est pas avec une politique de bisounours que nous arriverons à quelque chose de concret mais par des actes. Le bla bla avec ses gens est synonyme de dialogue de sourd. Je pense que nous avons hélas pas tout vu et l'avenir est non seulement incertain mais surtout explosif en ce qui concerne ma paix mondiale.

  • merci de ne pas envoyer mes réactions 3 fois! ça fait lourd!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]