Le corps humain a un nouvel organe : le mésentère

Le corps humain a un nouvel organe : le mésentère

Une salle de chirurgie, à la faculté de médecine de Poitiers, en 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 04 janvier 2017 à 22h05

Après des siècles d'études, le corps humain est livré d'avoir livré tous ses secrets. Dernier exemple en date : le cas du mésentère, qui relie l'intestin aux parois intestinales. Pendant plus d'un siècle, cette "liaison" cruciale au sein du système digestif a été considérée à tort par les scientifiques comme une structure fragmentée et complexe, composée de différentes parties distinctes. En réalité, elle est bien une "structure continue" assimilable à un organe à part entière, selon les conclusions du professeur J Calvin Coffey, dévoilées dans un communiqué de l'Université de Limerick, relayé par Futura-Sciences.


Les premières descriptions anatomiques du mésentère ne sont pas récentes : Leonard de Vinci lui-même s'était penché sur la question. Dans les dernières années, les scientifiques ont compilé des preuves obtenues grâce à observations microscopiques du mésentère, dans le but de démonter qu'il devait être requalifié en organe.

D'un point de vue médical, cette découverte pourrait mener à des interventions chirurgicales moins lourdes et moins coûteuses, moins de complications, et améliorer le temps de récupération des patients opérés, poursuit le communiqué. Selon le professeur Coffey, la science "mésentérique" doit désormais être traitée comme une spécialité à part entière, au même titre que la neurologie ou la gastroentérologie.

 
2 commentaires - Le corps humain a un nouvel organe : le mésentère
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]