"La France nous avait promis de reconnaître l'État palestinien"

©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le vendredi 21 avril 2017 à 16h50

EXCLUSIF. Le ministre des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, Riyad Al-Malki, explique au "Point" pourquoi, malgré tout, Paris n'a pas démérité au Proche-Orient.

Engagement numéro 59 du candidat Hollande en 2012 : « Je soutiendrai la reconnaissance internationale de l'État palestinien. » Cinq ans après cette promesse de campagne, l'État palestinien semble plus que jamais renvoyé aux calendes grecques. En dépit d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et d'une conférence internationale pour la paix organisée à Paris, la colonisation israélienne grignote ce qu'il reste de la Palestine. Donald Trump rompt avec la solution à deux États et Benjamin Netanyahu annonce même la création d'une nouvelle colonie, pour la première fois en plus de…

Lire la suite sur LEPOINT

 
6 commentaires - "La France nous avait promis de reconnaître l'État palestinien"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]