La Corée du Sud opère son «grand revirement» nucléaire

La Corée du Sud opère son «grand revirement» nucléaire

Le président sud-coréen, Moon Jae-in, lors de son annonce sur la sortie progressive du nuéclaire, ce lundi, à Busan, dans le sud-est du pays.

A lire aussi

Libération, publié le lundi 19 juin 2017 à 17h00

C'est ce qui s'appelle un grand coup de frein. Cinq semaines après son arrivée à la présidence sud-coréenne, Moon Jae-in a annoncé ce lundi l'arrêt de tous les projets de construction de nouveaux réacteurs nucléaires. Il s'est aussi engagé à ne pas prolonger l'exploitation de ceux approchant leur fin de cycle initial compris entre trente et quarante ans selon les unités. Le nouveau chef de l'Etat a évoqué un «grand revirement» pour l'avenir de son pays. Et ce n'est pas qu'une formule.

Moon reprend ainsi l'une de ses propositions déroulées pendant l'élection présidentielle. «Au cours de la campagne, j'ai promis de bâtir une République de Corée sûre», a déclaré le Président lors d'une cérémonie marquant la fermeture définitive du premier réacteur nucléaire du…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - La Corée du Sud opère son «grand revirement» nucléaire
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]