L'Unesco inscrit Hébron sur sa liste du patrimoine mondial

Chargement en cours
 Fiche sur Hébron, dont la vieille ville a été inscrite sur les listes du patrimoine mondial et du patrimoine en péril par l\

Fiche sur Hébron, dont la vieille ville a été inscrite sur les listes du patrimoine mondial et du patrimoine en péril par l'Unesco.

1/5
© AFP
A lire aussi

AFP, publié le samedi 08 juillet 2017 à 08h07

L'Unesco a déclaré vendredi la vieille ville d'Hébron, en Cisjordanie occupée, "zone protégée" du patrimoine mondial en tant que site "d'une valeur universelle exceptionnelle en danger", s'attirant les foudres d'Israël.

L'Unesco a inscrit la vieille ville d'Hébron sur deux listes: celle du patrimoine mondial et celle du patrimoine en péril. Cette question était l'enjeu d'un affrontement diplomatique acerbe entre Palestiniens et Israéliens.

Le vote de vendredi est "un succès dans la bataille diplomatique menée par les Palestiniens sur tous les fronts face aux pressions israéliennes et américaines", s'est aussitôt félicité le ministère palestinien des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Malgré une campagne israélienne frénétique qui a consisté à répandre des mensonges et à distordre les faits concernant les droits des Palestiniens, le monde a reconnu notre droit d'inscrire Hébron et la mosquée d'Ibrahim sous souveraineté palestinienne", a poursuivi le ministère.

"Une autre décision délirante de l'Unesco. Cette fois-ci, ils ont estimé que le tombeau des Patriarches à Hébron est un site palestinien, ce qui veut dire non juif, et que c'est un site en danger", a déclaré de son côté le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans une vidéo diffusée par ses services et mise en ligne sur sa page Facebook.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon avait auparavant qualifié la décision de l'Unesco de "souillure morale".

Douze membres du Comité réuni à Cracovie, dans le sud de la Pologne, ont voté pour l'inscription, six se sont abstenus et trois ont voté contre. Etant donné l'abstention, la majorité requise était de dix voix.

L'ambassadeur d'Israël auprès de l'Unesco Carmel Shama-Hacohen, intervenant immédiatement après le vote, a lancé une violente diatribe contre son résultat, comme il l'avait fait déjà mardi dernier, lorsque le Comité avait maintenu la vieille ville de Jérusalem sur la liste des sites en danger et que la représentante de Cuba avait demandé --comme lui venait de le faire pour les victimes de l'Holocauste-- une minute de silence pour les victimes palestiniennes du conflit.

Vendredi, son discours très émotionnel a été souvent interrompu par la sonnerie de son téléphone portable. M. Shama-Hacohen a utilisé cet incident pour critiquer encore une fois le vote. "Monsieur le président, c'est le plombier dans mon appartement à Paris. Il y a un gros problème au cabinet de toilette. Et c'est beaucoup plus important que la décision que vous venez d'adopter", a-t-il lancé, avant de partir.

Les Etats-Unis ont également vigoureusement rejeté cette résolution la qualifiant d'"affront à l'histoire". 

L'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, a affirmé que cette initiative "discrédite encore plus une agence onusienne déjà hautement discutable" et a promis de réévaluer les relations avec l'Unesco.  

Le représentant du Centre Simon Wiesenthal --seule organisation non gouvernementale juive accréditée auprès de l'Unesco-- a déploré la "politisation" du dossier. 

Les relations entre l'Unesco et Israël sont très mauvaises depuis 2011, date de l'admission de la Palestine comme membre à part entière, un progrès vers sa reconnaissance internationale en tant qu'Etat. Les Etats-Unis et Israël avaient alors suspendu leur contribution financière à l'agence onusienne. 

Ce conflit permanent est alimenté surtout par la question de Jérusalem, lieu saint des trois religions monothéistes. Israël y voit sa capitale indivisible, tandis que l'Unesco taxe l'Etat hébreu de "puissance occupante". Quant à Hébron, le gouvernement israélien refuse d'autoriser les missions de chercheurs de l'Unesco de s'y rendre.  

Hébron abrite une population de 200.000 Palestiniens et de quelques centaines de colons israéliens, retranchés dans une enclave protégée par des soldats près du lieu saint que les juifs appellent Tombeau des Patriarches et les musulmans mosquée d'Ibrahim.

Les Palestiniens estiment que le site est menacé en raison d'une montée "alarmante" du vandalisme contre des propriétés palestiniennes dans la vieille ville, qu'ils attribuent aux colons israéliens.

Les responsables israéliens estiment pour leur part que la résolution sur Hébron nie une présence juive de 4.000 ans.

Le tombeau des Patriarches à Hébron abriterait la dépouille d'Abraham, père des trois religions monothéistes, de son fils Isaac, de son petit-fils Jacob et de leurs épouses Sarah, Rebecca et Léa.

Selon l'Unesco, la liste du patrimoine mondial en péril est conçue pour informer la communauté internationale des menaces (conflits armés, catastrophes naturelles, urbanisation sauvage, etc.) pesant sur les sites et les biens protégés et pour "encourager la mise en oeuvre de mesures correctives".

bur-via/bo/roc/kal/elm

 
10 commentaires - L'Unesco inscrit Hébron sur sa liste du patrimoine mondial
  • on a vu ce que donnait la protection de l'Unesco en Irak et en Syrie... bref une fumisterie..

  • A lire les réactions ici publiées, on croirait que l'Unesco a commis un péché . Hébron est une ville palestinienne qui contient un des lieux saints communs aux deux religions musulmane et juive. 500 colons juifs (des plus orthodoxes) habitent cette ville (et sont protégés par de très nombreux militaires) et 200000 palestiniens y vivent depuis toujours (Hebron est un centre de production important de poteries et de céramique depui 1920). Si vous prétendez que la décision de l'Unesco est téléguidée par les pétrodollars, admettez que le lobby "J" américain subventionne l'état d'Israel

  • C'est un peu comme sur la route "chaussée déformée" ou "trous en formation" ou "branches basses"...

  • pas de polémique politicienne. Quand DAESCH se permet de tout détruire sur les terres et les civilisations qu'ils prétendent protéger on doute de l'efficacité du classement.
    Bientôt c'est toute la planète qui sera inscrite au patrimoine Mondial; Tout notre monde est à protéger.

    Vous mélangez tout. Que vient faire Daech là dedans. Croyez vous que 200 israéliens protégés par 1000 soldats dans une ville palestinienne qui compte 200000 habitants palestiniens ne soit pas une provocation permanente? En reconnaissant Hebron comme patrimoine de l'Unesco, l'Unesco rend aux palestiniens une décision juste

  • Et la lune sur laquelle est fondée le calendrier Juif d'abord et quelques millénaires après le calendrier Musulman appartient-elle aussi aux Musulmans, ils devraient la revendiquer! Les petro dollars et le ventre mou de l'europe feront le reste!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]