L'Irano-Britannique Nazanin Zaghari-Ratcliffe risque 16 ans de plus dans une prison de Téhéran

L'Irano-Britannique Nazanin Zaghari-Ratcliffe risque 16 ans de plus dans une prison de Téhéran

Richard et Nazanin Ratcliffe, avec leur fille, Gabriella.

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 17h35

Richard Ratcliffe assiste, stoïque, au martyre sur scène de sa femme, Nazanin. Elle pleure, supplie les Gardes révolutionnaires qui lui crient qu'elle est seule dans sa prison, que son mari et sa fille l'ont déjà oubliée. Les larmes coulent sur les joues des spectateurs. La pièce Cherchez Mummy : l'histoire de Nazanin, écrite par Emi Howell, une scénariste de 24 ans, est poignante. Richard Ratcliffe, 41 ans, ne pleure pas, même si sa voix tremble un peu lorsqu'il prend la parole. Cette pièce de théâtre est sa réalité. Sa vie depuis dix-neuf mois.

Ce mardi soir à Londres, il compte. Cinq cent soixante-dix-huit jours sans Nazanin, sa femme, et Gabriella, leur fille de 3 ans. En quelques mois, ce discret comptable londonien s'est transformé en un activiste redoutable.…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - L'Irano-Britannique Nazanin Zaghari-Ratcliffe risque 16 ans de plus dans une prison de Téhéran
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]